Archives : mars 31, 2021

Faut il dire non à son chien ?

FAUT-IL DIRE NON A SON CHIEN ?

A-t-on le droit de dire « non » à son chien ?

Cette simple question est en réalité importante car elle fait partie des bases de l’éducation canine. En effet, il faut éviter de voir le refus comme une marque de négation. Au contraire, il s’avère essentielle pour votre compagnon à quatre pattes dans le cadre d’une éducation positive. Si vous vous posez cette question et voulez être éclairé, cet article est fait pour vous ! Et pour ce faire, nous allons vous présenter trois écoles de pensée. L’une d’entre elle est la bonne, à vous de devinez laquelle chers éducdogueurs !

L’ÉDUCATION ULTRA POSITIVE OU BISOUNOURS

Certains maîtres pensent que l’on n’a tout simplement pas le droit de dire « non » à son chien. Vous comprenez bien, si on lui refuse quelque chose, il risque de se fragiliser, de rentrer en détresse ou pire en dépression. Oser dire « non » à son chien voudrait dire qu’on lui refuse tout bien-être, toute liberté, toute prise de décision. Ce serait nous transformer en d’atroces dictateurs ayant tous les droits sur notre animal. Par ce biais, cela voudrait dire que nous n’aimons pas notre chien par ce simple refus. Par opposition, si on l’aime, il faudrait donc lui laisser tout faire.

Ce constat est en réalité extrêmement manichéen. Bien entendu que vous aimez votre chien et que vous ne voulez que son bien-être. Mais voulez-vous un chien qui ne fait que ce qu’il veut quand il veut ? Où vous n’avez pas le contrôle ou le simple droit de dire « non » ?

Nous vous conseillons de vous renseigner sur l’éthologie, c’est-à-dire la science des comportements des espèces animales dans leur milieu naturel. Elle vous permettra de pouvoir décrypter plus en détails les comportements de votre chien et ainsi de déterminer les solutions qui peuvent s’offrir à vous en cas de comportements indésirables comme nous avons pu le voir dans d’autres articles : aboiements, manque de politesse, agressivité entre autre.

De plus, votre chien doit pouvoir vous obéir dans toutes les circonstances et non uniquement à la maison. En effet, vous êtes chez vous comme dans un espace sécurisé pour vous deux. A part dans certains cas comme un voleur s’introduisant chez vous, quels dangers réels pouvez-vous rencontrer si vous êtes constamment tous les deux ensemble ? Il est facile de penser que si votre chien se comporte bien envers vous sans éducation aucune à la maison, il se comportera tout aussi bien à l’extérieur.

Il peut de ce fait être dangereux de ne pas dire « non » à votre chien. En effet, s’il n’a pas le comportement que vous souhaitez, soit vous le laissez faire ce qu’il veut, vous l’ignorez, vous ne le sanctionnez pas, imaginez juste un jour si votre chien rencontre un enfant. Si vous ne l’avez pas éduqué, si vous n’avez pas appris à lui dire « non » au préalable, il peut y avoir un risque à ce que votre chien attaque cet enfant, même si ce n’est pas volontaire de sa part. Il suffit à ce que votre chien soit content à l’idée de voir un enfant et aille le voir pour lui faire des joies qui tournent mal. Cela veut dire que d’une certaine manière, vous approuvez ce comportement. Or, cette attitude ne doit pas devenir une habitude car elle peut être néfaste, non seulement pour les autres, pour vous mais également pour votre chien qui se verra coller cette étiquette de « chien dangereux ».

MON CHIEN EST COMME MON ENFANT

Cette deuxième vision de l’éducation canine est similaire à la première à ceci près que ces maîtres ne vont pas considérer leur chien comme un chien mais plutôt l’enfant de la famille. Le chien aura le droit de faire tout ce qu’il veut même s’il a des problèmes, même s’il est totalement désobéissant, même s’il a des troubles du comportement. L’idéologie sera de le laisser faire et nous ne pourrons pas le contredire, le sanctionner ou lui demander une chose qu’il n’a pas envie de faire, comme un enfant roi en somme.

Cette seconde école de pensée ne considère donc pas le chien comme un animal. Plus précisément, elle considère que le chien se comporte comme tel avec d’autres chiens mais se comporte différemment avec les humains.

Cela dit, cette réflexion n’est pas complètement fausse. Il y a ce qu’on appelle l’imprégnation, c’est-à-dire que le chien a la capacité de s’imprégner des comportements humains et serait donc à cent pourcents capable de ressentir les émotions comme eux et d’avoir exactement les mêmes attitudes. Cependant, ce n’est pas parce que le chien vit avec les humains qu’il se transforme d’un coup en une autre espèce à moitié humaine, à moitié canine.

Si vous voulez réussir l’éducation de votre chien, il faut le considérer comme tel. Cela ne veut pas dire que vous ne l’aimez pas, que vous êtes un dictateur, que vous êtes sévère. Non, vous le respectez, vous leur apportez tout ce dont eux, dans leur mode de fonctionnement, ont besoin.

Il faut l’éduquez avec la psychologie canine et non pas la psychologie humaine. Une fois que cela est fait, vous verrez que votre chien et vous partagerez une relation alliant respect, complicité et affection.

UNE ÉDUCATION POSITIVE NE VEUT PAS DIRE PERMISSIVE

Si vous nous suivez et connaissez notre travail, vous allez comprendre que c’est cette troisième école de pensée que nous appliquons.

En effet, chez Educ-Dog, nous sommes des positifs ! Ce n’est pas parce qu’on est positif qu’on est permissif. Il faut bien comprendre qu’un maître a le droit de dire « non » à son chien mais en utilisant toujours des sanctions respectueuses et non violentes. Nous préconisons des exercices d’obéissance par le rappel, le refus ou encore la répétition de ces exercices. Nous n’oublions pas de récompenser les bons comportements tout en sanctionnant les mauvais. Votre chien ne comprendra jamais de ses erreurs s’il n’est jamais sanctionné. Il pensera alors que ses mauvaises habitudes seront tout à fait normales.

Votre chien doit vous obéir et vous écouter tout simplement pour des questions de sécurité et de devoir.

Chez Educ-Dog, nous allons considérer le chien tel qu’il est. Si votre chien est avec vous aujourd’hui, c’est parce que vous êtes en mesure de lui apportez de la sécurité, de la nourriture, du bien-être. Pour toutes ces raisons, votre chien doit vous obéir en retour.

Nous allons tout de suite faire une petite aparté sur l’apprentissage primordial du rappel dans le cadre de notre éducation positive.

IMPORTANCE DU RAPPEL

Pourquoi est-ce si important ? Par exemple, si votre chien ne revient pas au rappel pour plusieurs raisons, que ce soit par la présence d’un autre chien, d’un enfant qui joue, ou autre chose de plus intéressant que vous, il ne pourra s’empêcher d’aller le voir. Cela démontre d’un manque d’éducation basée sur l’obéissance.

Mais ce n’est pas uniquement un problème d’éducation. Apprendre le rappel à votre chien lui permet de vivre en sécurité et de survivre. Effectivement, s’il ne revient pas au rappel, vous n’allez jamais pouvoir le détacher ce qui signifie qu’à la moindre occasion votre chien sera tenté de courir un peu n’importe où si vous l’avez détaché par mégarde.

Par ailleurs, si votre chien traverse une route, se fait renverser ou s’il blesse quelqu’un en courant, cela peut s’avérer très dangereux.

Le rappel est un élément essentiel pour le bien-être et la liberté de votre chien. Il lui permet de devenir autonome car vous n’aurez plus besoin d’être toujours dans ses pattes !

Notez bien que s’il ne revient pas au rappel et que vous le laissez faire, c’est vous qui obéissez à votre chien et qui vous pliez à ses règles.

Si vous ne détachez pas votre chien ce n’est pas aller dans son sens ni son bien-être car il ne pourra pas se dépenser, ne pourra pas faire de sport et cela risque de le rendre en mauvaise santé.

C’est pour cela qu’il est important pour vous d’apprendre le rappel et le refus le plus tôt à votre chien en commençant à la maison.

POUR CONCLURE

Nous vous avons présenté trois différentes écoles de pensée sur l’éducation canine. La bonne réponse à la devinette de début d’article est bien évidemment la troisième école de pensée !

Nous espérons que cet article vous a été utile et si vous avez toujours des questions, sachez que l’équipe d’Educ-Dog est à votre disposition.

Mais n’oubliez pas le plus important : l’éduquer, c’est l’aimer !

Plus d’informations en vidéo


L’obéissance chez le chien

L’OBÉISSANCE CHEZ LE CHIEN

Votre chien est têtu ? Il ne revient à aucun rappel ? Il ne daigne pas vous écouter ? Si vous vous posez ces questions, c’est que vous avez fait le constat que votre chien est désobéissant. C’est un premier pas ! Sachez qu’il n’est jamais trop tard et que vous pouvez reprendre une éducation canine positive mais non permissive. Si vous vous posez ces questions, cet article est fait pour vous ! L’équipe d’Educ-Dog vous a concocté une petite liste de commandements à suivre sans modération !

RECONNAÎTRE CERTAINS COMPORTEMENTS

Afin de pouvoir optimiser l’éducation de votre chien, il est tout d’abord important de reconnaître certains mauvais comportements.

1/ Les aboiements

chien qui aboie

Votre chien peut aboyer de manière intempestive, que ce soit pour des mauvaises et bonnes raisons par ailleurs. Il peut aboyer parce qu’il a peur, par ennui, par frustration mais également d’excitation et de joie. Votre chien peut hurler à la mort quand vous partez au travail et vous aboyer dessus de joie lorsque vous rentrez.

2/ La destruction

La destruction de biens passera chez le chien par une action de mastication. Si vous ne lui donnez pas les bons objets à mastiquer, comme un jouet ou un os, il peut vite se retrouver à mastiquer tout ce qui se trouve sur son chemin : canapé, tapis, ou encore chaussure.

Cette action démontre d’un trop plein d’énergie de votre chien qu’il ne peut contenir ou bien d’une curiosité chez les plus jeunes.

3/ Creuser dans le jardin ou ailleurs

Si vous avez la main verte, vous ne direz pas non à une aide de votre chien. Néanmoins, cette aide doit être consentie de votre part.

Malheureusement, les chiens adorent creuser par instinct, parce qu’ils s’ennuient ou pour cacher leurs trésors. Vous pouvez donc retrouver votre jardin sens dessus dessous pensant que des taupes sont passées par là !

4/ Le manque d’hygiène

Un chien peut manquer de propreté car il a un problème de santé. Emmenez-le chez le vétérinaire afin d’éviter toute complication.

Cependant, il existe d’autres raisons comme un trop plein d’émotion ou un manque d’éducation.

5/ L’impolitesse

Certains chiens adorent les humains et n’hésiterons pas à leur sauter dessus à tout bout de champ. D’autres sont au contraire moins sociables et peuvent se montrer agressifs envers certaines personnes par des grognements ou des morsures.

6/ Tirer sur la laisse

Quand votre chien ne vous obéit pas, une simple promenade peut se transformer en une route pour l’enfer. Sachant qu’il n’en fera qu’à sa tête, vous le maintenez en laisse, ce qui sera frustrant pour vous deux. Au final, vous vous retrouvez avec un chien qui vous promène.

Voilà pourquoi éduquer votre chien à l’obéissance est important. Sinon, votre relation ne sera basée que sur des frustrations, de l’énervement et des contraintes. N’oubliez pas que votre chien ne pourra pas s’éduquer tout seul et que vous devez le lui apprendre.

LES COMMANDEMENTS POUR UNE ÉDUCATION RÉUSSIE

Voici plusieurs conseils ou commandements afin de réussir à faire apprendre l’obéissance à votre chien.

1/ Travailler bien les assis, les couchés et les rappels dès le plus jeune âge et à la maison afin que votre chien puisse vous obéir en toute circonstance.

2/ Même si vous êtes dans une phase de jeu, vous devez arriver à contrôler ces moments pour ne pas vous faire dépasser par votre chien et ainsi renforcer leur obéissance. Alternez donc les phases de jeu avec les exercices cités précédemment.

3/ Vous n’avez pas besoin de vous énerver, vous n’avez pas besoin de crier, vous n’avez pas besoin de vous fâcher contre votre chien. Vous devez plutôt être ferme et calme.

4/ La manière dont vous apprenez à votre chien sera la manière dont votre chien va vous obéir. Cela veut dire que si vous lui hurlez dessus et le grondez pour qu’il vous obéisse, votre chien vous obéira de cette manière, par des grognements et des aboiements. Ces exercices d’obéissance deviendront donc une contrainte et une frustration pour vous deux.

Au contraire, si vous optez vers un apprentissage positif, votre chien vous obéira de manière calme et respectueuse.

5/ Vous pouvez travailler tout type d’exercice avec votre chien en leur demandant systématiquement la même chose. Votre chien comprendra mieux par la répétition.

6/ Ce n’est pas à votre chien de se servir. Si vous prenez un exemple à l’échelle humaine, un invité ne va pas arriver chez vous et se servir dans votre frigo sans vous avoir d’abord demandé. Cela est exactement la même chose avec votre chien, il doit attendre votre ordre avant de pouvoir se servir.

Cet apprentissage permet d’avoir des chiens calmes en toute situation, que ce soit en présence d’un jouet, d’invités, d’un chat, d’autres chiens.

7/ Il est important de commencer l’apprentissage de l’obéissance à la maison. Cela vous permettra d’éviter de vous retrouver dans des situations délicates à l’extérieur.

8/ Si votre chien est coopératif, n’hésitez pas à le récompenser. En cas d’éducation positive, votre chien obéira plus rapidement à vos ordres.

La récompense peut venir par des câlins, mais vous pouvez bien entendu le récompenser en le laissant retrouver sa liberté et ses moments à lui.

9/ C’est à vous de créer des rituels d’obéissance. Chaque interaction doit être basée, non pas sans arrêt sur des jeux, des câlins mais surtout sur de l’obéissance et de l’éducation canine. C’est-à-dire des exercices qui vont renforcer les bons comportements de votre chien.

10/ Ne lui criez pas dessus, demandez-lui calmement un assis. Tous ces comportements ont pour but d’apprendre à votre chien à être attentif et calme. Si vous êtes calme, votre chien le sera aussi.

11/ Si votre chien ne vous obéit pas tout de suite, ce n’est pas grave, ne vous énervez pas, ne vous fâchez pas. Répétez-le-lui tout simplement fermement mais calmement.

12/ Ne récompensez pas un comportement qui n’est pas correctement exercé. Votre chien peut faire semblant de s’asseoir. En réalité, il ne restera qu’une demie seconde assis pensant que ce la est suffisant. Il fait ce qu’on appelle chez Educ-Dog un « squat assis ». Ne le récompensez pas dans ce cas-là. Vous devez attendre que le chien développe un bon comportement avant de le récompenser.

13/ Vous pouvez récompenser votre chien quand il vous regarde. Ne le faites pas s’il ne vous regarde pas. Cela a pour but d’apprendre à votre chien à vous respecter. Le contact visuel est tout aussi important dans la relation avec les chiens.

14 / L’apprentissage de l’obéissance à votre chien passe par des exercices certes, mais il passe tout autant par une compréhension de la psychologie canine qui peut s’avérer différente de la psychologie humaine.

15/ S’il continue à ne pas vous obéir ou ne le fait qu’une fois sur deux, cela signifie que les commandements canins ne sont pas respectés. Vous devrez donc reprendre l’éducation.

16/ Si les commandements sont respectés, votre vie et celle de votre chien n’en seront que plus agréable.

17/ Être positif ne veut pas dire permissif.

18/ Le plus important : l’éduquer, c’est l’aimer !

POUR CONCLURE

Voici donc plusieurs commandements ou règles d’or qui vous permettrons de comprendre votre chien et d’établir les bonnes bases pour une éducation réussie. N’hésitez pas à la copier et la coller à votre frigo !

L’équipe d’Educ-Dog se tient évidemment à votre disposition si vous avez des questions ou si vous avez besoin de plus amples informations.

Plus d’informations en vidéo

 


Que faire si mon chien a des tiques ?

QUE FAIRE SI MON CHIEN A DES TIQUES ?

Qu’il est merveilleux d’avoir un chien, ce complice à quatre pattes qui vous accompagne lors de vos randonnées champêtres ! Malheureusement, il peut arriver que vous ne rentriez pas que tous les deux. Non, parfois un troisième être vivant s’impose à vous sans avoir été invité. Qui est-il ? Un parasite.

Que faire ? Si c’est la première fois que cela arrive à votre chien, ne paniquez-pas et respirez un grand coup. Nous avons décidé d’écrire cet article afin de vous aider à mieux vous éclairer sur les différents types de parasites que vous pourrez rencontrer et de certaines maladies qu’ils peuvent provoquer, ainsi que des différentes manières de pouvoir vous en débarrasser afin de rendre la vie de votre chien plus belle !

LES PARASITES

La santé de votre animal est très importante, c’est pourquoi il est nécessaire d’aller régulièrement chez le vétérinaire afin que ce dernier puisse établir un diagnostic. En effet, votre chien peut abriter certains parasites sans que vous puissiez le savoir car il n’est pas toujours évident de reconnaître certains symptômes.

Les parasites que votre animal de compagnie peut attraper sont à la fois internes et externes.

1/ Les parasites internes

  • les vers ronds ou nématodes
  • Les vers plats comme les cestodes et trématodes
  • les protozoaires

Ces parasites internes se logent notamment dans l’intestin de votre chien et peuvent provoquer des symptômes comme un ralentissement de croissance, une perte de poil, un manque d’appétit, des diarrhées ou encore des vomissements.

D’autres parasites, bien que rares, peuvent se retrouver dans le cœur, l’appareil respiratoire ou encore à la surface de l’œil.

2/ Les parasites externes

  • les puces
  • les tiques
  • les sarcoptes scabiei
  • les aoûtats

Le parasite qui va nous intéresser dans cet article est la tique car responsable de maladies comme la babésiose pouvant entraîner des complications rénales, la borréliose ou maladie de Lyme ou encore l’anaplasmose pouvant elle entraîner de fortes fièvres et pertes d’appétit.

Face à tous ces risques, il est donc important de prendre soin de la santé de votre chien, que ce soit en lui enlevant directement les tiques ou en le vermifugeant.

COMMENT ENLEVER DIRECTEMENT LES TIQUES

Il n’est pas totalement facile de se débarrasser d’une tique une fois que cette dernière est ancrée dans la peau. Dans certains cas, la tique adulte est accompagnée de ses petits. Cela veut dire que vous passerez un temps fou à vouloir les enlever une par une.

À ne pas faire :

  • Ne pas tirer sur la tique.
  • Appuyer sur la tique : vous risquez de faire exploser la tique ce qui facilite la transmission des maladies.
  • Appliquer du désinfectant comme de l’alcool par exemple.

À faire :

Préférez l’utilisation d’une pince à tique ou tire-tique afin de la retirer efficacement sans faire de blessures supplémentaires à votre chien. Attraper la tique par la tête (ou rostre) tout en tournant délicatement.

LES VERMIFUGES

Mais tout d’abord, qu’est-ce qu’un vermifuge ? C’est un médicament antiparasitaire permettant d’éradiquer les vers parasites internes et externes que nous avons précédemment mentionnés chez votre animal.

L’autre conseil que nous pouvons vous donner reste la précaution en vermifugeant votre animal.

La première manière est de faire avaler un cachet à votre chien.

La seconde manière se présente sous forme de pipette à déposer délicatement dans le cou à la surface de la peau. Elle a l’avantage de s’occuper à la fois des parasites internes et externes, notamment les puces.

La troisième manière consiste en un simple port d’un collier antiparasite. Cependant, le coût d’un collier antiparasite pourra vous sembler cher. Vous serez sûrement tenté d’aller en acheter en animalerie ou en pharmacie. Néanmoins, nous devons vous dire que ces colliers marcheront moins bien donc il est préférable d’aller directement voir votre vétérinaire. Le collier offre également une protection générale pour votre chien, vos enfants, vous-même et contre de nombreuses pathologies. Cela signifie que vous ferez des économies en optant pour un collier plus cher mais plus efficace sur la durée, au lieu d’en acheter plusieurs de moins bonne qualité sur la même durée.

PROTOCOLE DES VERMIFUGES

Le protocole de la vermifugation dépend de l’âge de votre chien. Plus il est jeune, plus la vermifugation sera importante. Nous vous conseillons de vermifuger votre chien une fois tous les mois jusqu’à ce qu’il soit âgé de six mois. Elle est par ailleurs obligatoire une fois que vous récupérez votre chiot.

Il est conseillé de le faire par la suite tous les deux mois jusqu’à ce que votre chiot atteigne sa première année. En effet, encore enfant, votre chien sera extrêmement curieux de ce qui l’entoure et peut être amené à toucher ou mettre dans sa bouche n’importe quel objet sur son chemin. Comprenez bien que cette forte curiosité accentue le risque de contamination.

Par la suite, il est recommandé de vermifuger votre chien deux fois par an. Mais par principe de précaution, nous vous conseillons tout de même de le vermifuger au moins une fois à chaque trimestre.

EFFET DES VERMIFUGES

Il est important de préciser que le vermifuge n’a pas d’action dans le temps, c’est-à-dire qu’il agit au moment où vous le donnez. Par exemple, si votre chien mâche ou mange un objet rempli de parasites, le cycle de contamination reprendra et il faudra de nouveau vermifuger votre ami à quatre pattes.

POINT IMPORTANT

Nous souhaitons vous rappelez la chose suivante : plus votre chien est jeune, plus il est vulnérable. Les protocoles sanitaires concernant votre chien doivent être mis en place durant ses premières années. N’oubliez donc pas de le vermifuger et de le vacciner.

PETIT RÉCAPITULATIF

  • Durant les six premiers mois : une fois par mois.
  • À partir de six mois jusqu’à un an : une fois tous les deux mois.
  • À partir d’un an : une fois tous les trois mois.

Cette régularité permet de couper les cycles de contamination des parasites. Nous vous conseillons ce protocole d’autant plus si vous avez des enfants en bas âge. En effet, les enfants seront également plus tentés de toucher tout et n’importe quoi, accentué par le fait qu’ils se déplaceront avec leurs jambes mais également leurs mains, pouvant entraîner des contaminations via ces dernières. Les bébés et enfants seront aussi tentés de caresser le chien, n’ayant pas forcément la notion d’un éventuel danger les entourant.

N’oubliez donc pas : protéger votre chien servira à protéger votre enfant.

ENTRE LES TROIS, LEQUEL CHOISIR ?

Le choix va dépendre de la zone où vous habitez, l’efficacité du produit ainsi que de votre mode préféré d’application de vermifuge. Si vous vivez dans un endroit dense avec une forte pression infectieuse, nous vous recommandons les cachets, efficaces contre les puces, les moustiques et les tiques. Nous notons bien évidemment que le passage direct du cachet par le sang peut freiner certains amis des animaux. C’est pourquoi il ne faut pas oublier de toujours mesurer la balance entre les bénéfices et les risques avant de choisir un vermifuge. Si vous jugez que le bénéfice est plus important, il est plus judicieux de choisir les cachets.

Les pipettes peuvent dépendre de la réaction de votre chien. Certains ne ressentiront rien tandis que d’autres pourront avoir de fortes démangeaisons pouvant provoquer une perte de poils à différents niveaux.

Les colliers peuvent être plus économiques que les cachets ou les pipettes mais il n’existe que très peu de marques de qualité que vous pouvez trouver parfois en pharmacie, mais surtout chez le vétérinaire, comme les colliers Seresto. Le collier est en général vendu pour une durée de huit mois même si nous vous recommandons de les changer tous les six mois. En effet, il peut perdre de son efficacité s’il pleut ou tout simplement si votre chien abîme le collier, en traînant dans la boue par exemple. Par ailleurs, certains colliers ne protègent que des moustiques et d’autres uniquement que des puces et des tiques.

Comme nous avons pu le voir, il arrive parfois qu’une tranquille promenade avec votre fidèle compagnon se termine par l’apparition d’un parasite ayant trouvé le pelage de votre chien accueillant, bien qu’on ne l’ait pas invité.

Mais à chaque problème sa ou ses solutions. Si vous avez repéré une tique, vous pouvez l’enlever directement grâce à une pince à tique même si nous vous recommandons fortement de vermifuger votre chien de manière régulière que ce soit par l’utilisation de cachets, de pipettes ou de colliers antiparasite.

Nous vous recommandons également d’emmener régulièrement votre compagnon chez le vétérinaire.

Mais surtout, le meilleur conseil que nous vous donnons est de donner beaucoup d’amour à votre chien pour traverser ces épreuves de manière optimale !

L’équipe d’Educ-Dog est bien évidemment à votre disposition si vous souhaitez recevoir de plus amples informations.

Retrouvez aussi les conseils du docteur Parpette contre les tiques sur notre chaîne Youtube d’Educ-Dog !

Plus d’information en vidéo

 

 

 

 

 

 

 


Nos astuces pour qu’il arrête de sauter sur les gens

C’est toujours agréable de voir un chien content accueillir son maitre en sautant quand il vient de rentrer du travail, alors pourquoi vouloir qu’il arrête ?

Car après tout il vous témoigne de son attachement, de son amour.

Ce qui peut être plaisant pour l’un ne l’est pas forcément pour tous. En effet si en rentrant à la maison votre enfant voit votre berger allemand lui sauter dessus lancé à plein allure, pas sûr que ce dernier apprécie les 50 kg de votre chien en plein visage.

Mais pensez aussi aux personnes âgées qui ont du mal à tenir debout et qui risquent de tomber et donc de se blesser sérieusement.

Pensez au livreur de pizza ou au facteur voyant un molosse courir vers lui et sauter, ce n’est pas franchement rassurant.

Enfin pensez aussi à vos amis et amies qui n’auront pas envie de voir leurs vêtements imbibés de bave ou les empreintes de pattes boueuses de votre chien.

De plus certaines personnes n’ont pas eu de bonnes expériences avec les chiens dans le passé et souffrent d’un choc traumatique et ont donc développé une peur panique des chiens.

Pour éviter tout inconfort ou tout drame c’est donc à vous qu’il revient d’éduquer votre chien correctement afin d’éviter ce genre de situation à l’avenir.

Vous devez prendre soin des personnes âgées et des enfants de votre entourage.

QUE FAIRE DANS LA PRATIQUE POUR L’EMPÊCHER SON CHIEN DE SAUTER

Avant de voir ce qu’il faut faire, voyons ce qu’il ne faut pas faire d’abord.

Ne pas repousser son chien avec ses mains

C’est un réflexe que nous avons tous mais voilà cela ne fonctionne pas car les mains pour votre chien sont associées au jeu, et ce qu’il comprend quand vous le repoussez avec vos mains c’est que vous souhaitez jouer avec lui.

Attention ! Plus vous le pousserez plus il viendra vers vous, attention à ne pas créer un cercle vicieux et de mauvaises habitudes car une fois prises ces mauvaises habitudes seront très difficiles à perdre.

ÉVITER L’IGNORANCE

Attention ! Ignorer ce n’est pas forcément la méthode qui fonctionne le mieux et surtout pas avec les chiens qui ont du caractère. En effet sur les chiens dociles et jeunes cela pourrait éventuellement marcher mais sur d’autres chiens plus âgés cela n’aura sans doute aucun effet.

Certaines personnes tentent de faire cela en tournant le dos et en croisant les bras sans regarder leur chien puis en quittant la pièce sans rien dire.

C’est la solution la plus soft mais sans doute pas la meilleure

ÉVITER DE RECULER

Autre chose à faire c’est d’éviter de reculer, en effet votre chien ne s’arrêtera pas pour autant, plus vous reculerez plus il avancera vers vous.

LE PUNIR

C’est difficile de punir un chien qui vient vous témoigner sa joie de vous revoir ou son envie de jouer avec vous, en effet il ne va pas comprendre la raison de sa punition.

Donc nous ne recommandons pas cette solution, elle pourrait ternir la relation que vous avez avec votre animal.

LES MÉTHODES QUI MARCHENT

Nous avons vu ce qui ne marche pas et nous allons voir désormais ce qui marche.

Il existe des méthodes plus ou moins sympathiques, et nous allons voir chacune d’elle récompensant le fait qu’il ne saute pas.

Ce que vous pouvez faire c’est de récompenser votre chien avec des friandises à chaque fois qu’il ne sautera pas. Cette méthode est la plus douce mais n’est pas forcément efficace pour tous les chiens. Cette méthode par contre peut être combinée avec une autre méthode et venir en complément de celle-ci.

LA MÉTHODE AVEC MARQUEURS NÉGATIFS

Dans cette méthode il faut faire intervenir un élément étranger, un outil d’éducation canine.

  • Utilisez le NON ! ou le PCHT ! pour lui faire comprendre que ce qu’il fait n’est pas bien
  • Certaines personnes utilisent un vaporisateur d’eau pour asperger la truffe de leurs chiens
  • D’autres utilisent des pistolets à pétard ou cor de brume, mais attention il faut les utiliser dans votre dos ou votre poche pour que l’origine du son ne puisse pas être comprise par votre chien
  • Enfin la solution que nous préconisons c’est celle du PET CORRECTOR, qui se présente sous une forme de bonbonne à air comprimé.Vous pouvez diriger le jet du PET CORRECTOR vers la truffe du chien afin de jouer sur l’effet de surprise.

C’est totalement inoffensif mais pas très agréable pour lui.

BIEN UTILISER LE PET CORRECTOR

Pour utiliser le pet corrector correctement il ne faut pas gronder votre chien mais au contraire feindre la surprise tout comme lui. Votre chien ne doit pas découvrir d’où vient ce jet d’air.

La bonbonne de gaz, car l’objectif c’est qu’il associe le fait de sauter sur vous à ce jet d’air comprimé dans la truffe peu agréable.

N’ayez pas peur de jouer aux hypocrites avec lui, c’est pour son bien.

Tout apprentissage est basé sur la répétition et à force d’utiliser le pet corrector votre chien va finir par s’arrêter de sauter au bout d’un certain temps. Mais encore une fois il ne faut jamais gronder votre chien et encore moins montrer le pet corrector.

LA MÉTHODE DU LEVÉE DE GENOU

C’est peut-être la méthode la moins sympathique, mais elle peut s’avérer assez efficace dans certains cas. Il s’agit de levée le genou à la verticale afin d’empêcher votre chien de vous sauter dessus. Le genou pour repousser un chien est efficace et contrairement aux mains ce dernier n’est pas associé au jeu.

Vous pouvez utiliser une combinaison de marqueur , composé d’un marqueur négatif  ( NON , PCHT ) plus un ordre.

Vous pouvez également utiliser un marqueur négatif, vous devez faire un bruit de désapprobation ou même pousser un NON au moment où il saute suivi d’un ordre.

Du style :

NON + assis

NON + couché

NON + Pas bouger

C’est une méthode qui peut être très efficace pour empêcher son chien de sauter sur les gens.

Chez EDUC DOG nous privilégions une méthode positive et nous insistons sur le fait que vous ne devez à aucun moment céder à la violence.

Vous ne devez pas corriger votre chien et la violence n’a aucunement sa place dans l’éducation de votre chien. Contrairement à ce que certains pensent corriger son chien ne le rendra pas plus obéissant, c’est totalement contreproductif et ce sera même l’inverse.

Au niveau psychologique si vous corrigez votre chien celui-ci risque de devenir peureux voire agressif avec de graves troubles du comportement.

Hurler sur votre chien ne donnera également aucun résultat, surtout au moment ou celui-ci vous témoigne de l’affection.

Vous devez rester calme à tout moment, si toutefois vous n’arriviez pas malgré nos conseils à faire arrêter votre chien de sauter. Veuillez nous contacter, un de nos experts en comportement canin pourra vous aider dans l’éducation de votre chien.

Plus d’informations en vidéo

 


chien qui aboie

Comment faire arrêter mon chien d’aboyer ?

 

chien qui aboie

Votre chien aboie très souvent et cela devient un gros problème pour vous.

En effet que ce soit pour maintenir de bonnes relations avec vos voisins ou tout simplement pour soulager vos oreilles,vous recherchez activement une solution pour faire cesser ces aboiements trop fréquents.

En effet nous recevons très souvent des messages avec cette question :

« Mon chien aboie tout le temps, comment faire arrêter mon chien d’aboyer ? »

Dans cet article nous allons tenter de répondre à toutes les questions que vous vous posez sur les aboiements.

Tout d’abord, vous devez comprendre ce qui cause le comportement de votre chien , en l’occurrence il faut savoir identifier les stimuli que rencontre votre chien, nous avons fait une vidéo à ce sujet.

stimuli du chien

Chaque propriétaire de chien peut facilement remarquer que les chiens aboient pour des raisons spécifiques et que le ton des aboiements change dans différents contextes.

Pour un non spécialiste il est pas toujours évident de reconnaitre leurs significations, leurs fonctions et leurs émotions mais nous allons remettre les choses en contexte pour vous aider.

Nous ne sommes pas des chiens et nous ne pouvons pas lire dans leurs pensées. Cependant, en observant le contexte d’un comportement et le langage corporel qui l’accompagne, nous pouvons deviner de ce qu’ils essaient d’exprimer.

Votre chien aboie trop souvent: Pas de panique !

chien qui médite

Il existe de nombreuses solutions pour vous aider à gérer ses aboiements, nous allons le voir dans cet article.

Il faut savoir que derrière le mot aboiement, qui est un terme générique se cachent différentes causes, des causes diverses et variées que nous allons vous aidez à identifier car avant de résoudre un certain problème il faut émettre le bon diagnostic.

Comment identifier le type d’aboiement ?

On dénombre différents types d’aboiement dont voici les principaux :

  • Aboiement d’excitation
  • Aboiement de peur
  • Aboiement de défense/agression
  • Aboiement de frustration
  • Aboiement d’attention
  • Aboiement d’alerte

Les aboiements les plus communs étant les aboiements d’excitation, de peur et d’agression/défense. Nous allons les étudier en détail.

Les aboiements d’excitation

C’est les aboiements que produit votre chien lorsqu’il rencontre d’autres chiens, il devient tout fou, bouge dans tous les sens et n’arrête pas d’aboyer. Ce type d’aboiement veut simplement dire qu’il a besoin d’aller jouer avec des copains chiens et cela veut dire qu’il a également besoin de contact avec ses congénères.

 

Dois-je le sanctionner ?

Vous ne devez et vous ne pouvez pas lui en vouloir, il a besoin de jouer et de rencontrer d’autres chiens et c’est tout à fait normal pour son équilibre.

Vous ne devez pas le punir ou le gronder pour ce type de comportement.

Nos recommandations

La solution pour vous serait de dégager du temps pour l’emmener dans des parcs, en effet dans certains parcs il y a des espaces réservés aux chiens ou ces derniers peuvent jouer ensemble.

C’est l’endroit idéal pour l’aider à rencontrer d’autres chiens et pour que celui puisse jouer, s’amuser et surtout se dépenser.

Vous verrez que rapidement, et ce seulement au bout de quelques semaines ses aboiements d’excitation vont se calmer, car votre chien aura pris l’habitude de jouer avec ses copains et sera moins excité à la vue d’autres chiens.

Les aboiements de peur

 

Ce sont les aboiements que produit un chien, à la vue d’une voiture, d’une mobylette ou bien à la vue d’autres chiens.

Ce type de peur résulte de ce qu’on appelle l’hypostimulation, votre chien n’a tout simplement pas l’habitude de se retrouver dans un environnement avec autant de stimuli ou avec des stimuli aussi intenses et votre chien se sent rapidement submergé et à l’impression de se retrouver dans une certaine insécurité.

Sa manière de répondre à cet environnement anxiogène c’est tout simplement d’aboyer en espérant faire cesser ces stimuli.

On peut considérer l’hypostimulation comme une socialisation ratée, mais il y a des moyens de rectifier celle-ci et nous allons les voir, vous verrez ils sont assez simples.

Dois-je punir ou le sanctionner ?

Le gronder dans cette phase de stress intense pour lui, ne serait que rajouter du stress au stress et donc d’empirer encore la situation.

Vous voulez que votre compagnon se sente bien donc ne le gronder pas.

 

Nos recommandations

Vous n’avez pas le choix il faut persévérer et vous rendre dans des endroits avec beaucoup de stimuli externes, des endroits avec beaucoup de bruits, et avec beaucoup de monde.

Certes, les premières fois ce sera très difficile pour votre chien, mais à force il va finir par s’habituer et aboiera de moins en moins.

Donc rendez lui service et habituer le à évoluer dans des environnements plein de vie et si possible bruyants et animés.

Les aboiements d’agression

 

Généralement avant d’attaquer un chien va aboyer de manière menaçante. Que ce soit avant d’attaquer un être humain ou un autre chien, le chien va pousser des aboiements d’agression qui sont facilement identifiables.

Dois-je le sanctionner ?

Vous ne devez surtout pas sanctionner ou crier sur votre chien, au risque de vous faire mordre ou de le rendre encore plus agressif.

Vous êtes en présence d’un probléme sérieux qu’il ne faut pas ignorer mais traiter.

 

Nos recommandations

Pour un particulier cette solution est très délicate et trop sérieuse pour être prise à la légère. Seul un professionnel qui a l’habitude de traiter les chiens agressifs sera en mesure d’appliquer des méthodes positives et de vous accompagner ou vos coacher afin de trouver une solution individualisée aux problèmes de votre chien.

Ce n’est pas le genre de problème pouvant être réglé en vidéo, au contraire c’est en présentiel que ce type de problème doit être géré.

Une dernière chose importante sachez qu’il n’est jamais trop tard pour éduquer un chien agressif.

Nous traiterons dans un autre article l’éducation des chiens agressifs.

Les aboiements de frustration

Généralement ce type d’aboiement résulte de la convoitise de votre chien envers un objet, un jouet, de la nourriture ou bien une volonté de partir en promenade.

Ce type d’aboiement peut intervenir lorsque vous passez à table et que votre chien quémande de la nourriture ou bien encore dans le cas d’un chien très joueur qui vous demandera de lui lancer sa balle ou son jouet préféré sans cesse.

Il se peut même que votre chien se montre insistant et brusque jusqu’à obtenir ce qu’il souhaite.

Dois-je le sanctionner ?

Vous ne devez pas le sanctionner mais lui apprendre à gérer la frustration et nous allons voir comment.

Lui crier dessus ne servira à rien bien au contraire.

 

Nos recommandations

Dans ce cas-là vous devez lui montrer que son comportement n’est pas le bon et que cela ne vous plait pas. Vous devez l’ignorer et ne surtout pas répondre à sa demande.

Généralement votre chien va se calmer tout seul, ce que vous ne devez pas faire c’est céder à ses demandes car une fois qu’il aura compris qu’en faisant des caprices et en aboyant il obtient ce qu’il veut il va répéter ce comportement sans cesse car ça marche.

Votre chien va devoir durant sa vie , va devoir apprendre à accepter la frustration lors de nombreuses situations frustrantes qui vont se présenter à lui.

Enfin il est à noter qu’il y a une différence entre répondre à ses besoins et répondre à ses caprices.

Les aboiements d’attention

Votre animal de compagnie comme tout animal a besoin d’attention, certains plus que d’autres et dans certains cas vous trouvez qu’ils vous le font un peu trop savoir en aboyant avec insistance et dans trop d’occasions.

Votre chien aboie sans cesse afin d’avoir votre attention et vous lui répondrez en criant de se taire ou vous le repousser physiquement s’il vient vers vous.

Malheureusement c’est tout ce que vous ne devez pas faire et nous allons voir pourquoi.

Dois-je le sanctionner ?

Vous ne devez absolument pas lui crier dessus ou le repousser.

Car en lui criant dessus vous lui montrer votre attention, et donc il va comprendre que pour avoir votre attention il doit répéter ses aboiements.

Nos recommandations

Si parfois certains problèmes requièrent une action de votre part, d’autres problèmes au contraire réclament votre inaction et nous retrouvons ici dans ce cas précis

 

Ce que vous en devez surtout pas faire :

  • Vous ne devez pas regarder votre chien
  • Vous ne devez pas toucher votre chien
  • Vous ne devez pas parler à votre chien

C’est à vous de choisir lorsque vous voulez lui témoigner votre attention.

Il faudra un peu de temps pour que votre chien change ses habitudes d’aboiement et comprenne que c’est par le silence qu’il va attirer votre attention.

D’ailleurs nous vous conseillons de le récompenser à chaque fois qu’il cesse ses aboiements, ainsi il comprendra la vertu du silence et associera silence et récompenses.

Attention il se peut que votre chien au début ne comprenne pas votre changement de comportement à son égard et de ce fait risque d’aboyer encore plus fort, ne vous inquiétez pas ce comportement « va partir à l’extinction » en très peu de temps, votre chien va vite se lasser et vraisemblablement changer de comportement du jour au lendemain et ainsi cesser d’aboyer pour obtenir votre attention.

Aboiement d’alerte

Depuis très longtemps nos amis à 4 pattes ont été nos partenaires pour nous avertir de certains dangers grâce à leurs formidables capacités à repérer les intrus ou une intrusion sur leur territoire. Généralement ils nous avertissent grâce à leurs aboiements, voire leurs aboiements répétés, mais quand ils nous avertissent toute la journée cela peut vite devenir ennuyeux.

Cependant certains chiens n’ont pas la même définition que nous de ce que représente une menace, et votre chien aboie pour tout et n’importe quoi croyant bien faire en sonnant l’alerte, mais vos voisins et vous n’appréciez pas tellement.

Dois-je le sanctionner ?

Difficile de sanctionner votre chien alors qu’il croit bien faire en gardant votre maison. En effet il y a bien mieux à faire, notamment en agissant sur son environnement, son environnement visuel en particulier.

 

Nos recommandations

La solution que nous préconisons finalement c’est l’aménagement de votre propriété.

Nous vous conseillons de limiter les stimuli visuels de votre chien grâce à des barrières ou des palissades, de ce fait votre chien arrêtera d’aboyer à chaque passage d’une voiture, d’un autre chien ou d’un jogger.

La plupart des chiens, animaux territoriaux aiment aboyer derrière une clôture un portail envers tous ceux s’en approchant afin de montrer qu’ils sont sur leur territoire.

L’autre astuce pour votre intérieur cette fois c’est d’utiliser un filtre adhésif pour rendre les vitres opaques à la hauteur de la vue de votre chien.

En votre absence si votre chien aboie, nous vous conseillons de le parquer dans un endroit éloigné de la porte d’entrée et bien au calme pour limiter les stimuli extérieurs et donc la réponse à ces stimuli.

En appliquant ces quelques recommandations votre chien devrait beaucoup moins aboyer.

Si malgré nos astuces et nos recommandations les problèmes d’aboiement de votre chien persistent nous vous recommandons de contacter un professionnel pour vous guider.

Sachez que l’équipe d’Educ Dog est à votre disposition pour tous vos besoins en matière d’éducation canine, n’hésitez pas à nous contacter.