3 ÉTAPES POUR APPRENDRE LA CAGE À VOTRE CHIEN

Il est vrai que la cage peut facilement avoir une connotation négative. Mais si vous l’utilisez d’une bonne manière, c’est-à-dire lors d’un apprentissage et non d’une punition, elle peut être un excellent outil. La cage sera alors la chambre de votre chien et soyez-en assurés, il l’adorera !

Premièrement, elle peut lui apprendre à être calme car un certain nombre de chiens peut avoir du mal à canaliser l’énergie, à gérer les émotions ou l’excitation.

Deuxièmement, la cage est un moyen d’apprendre à votre chien à rester seul. Un chien qui ne sait pas rester seul peut engendrer beaucoup de problèmes de comportements : destruction de biens comme le fameux canapé, manque d’hygiène, pleurs, mal-être.

Troisièmement, la cage peut avoir pour fonction de servir de chambre à votre chien. Quand il aura envie de se reposer, il sera content de se retrouver dans sa cage.

Quatrièmement, c’est un excellent outil pour lui apprendre les bons comportements. La cage ne doit en aucun cas servir à punir votre chien !

ÉTAPE 1 : ASSOCIER LA CAGE À UNE CHOSE AGRÉABLE

Nous allons ici directement associer la cage à une idée agréable grâce aux friandises.

Pour ce faire, vous allez poser progressivement les friandises à l’intérieur de la cage. L’interaction entre votre chien et la cage commencera alors.

Commencez à mettre les friandises à l’entrée. Vous les poserez progressivement à l’intérieur de la cage, tout d’abord à l’entrée, au milieu et enfin au fond, en fonction du degré de confiance de votre chien.

Félicitez votre chien quand il revient vers vous car la positivité et la récompense sont importantes dans l’éducation canine.

Votre objectif est d’associer la cage à quelque chose d’agréable.

Durant cette première étape, vous laisserez la cage ouverte. C’est la phase muette, c’est-à-dire que vous ne donnez pas d’ordre à votre chien. Il doit pouvoir comprendre par les gestes ce qu’il se passe. Si votre chien n’a pas ou peu d’énergie à ce moment-là, donnez-en lui grâce aux friandises.

Récompensez le fait que votre chien retourne de lui-même dans la cage par d’autres friandises ou des caresses. Néanmoins, ne récompensez pas votre chien avec les friandises dans votre main car il ne doit pas faire l’association avec vous mais avec la cage. C’est elle qui récompense et pas vous.

Si vous voulez qu’il reste plus de temps dans la cage, jetez-lui plusieurs friandises. Il passera par conséquent quelques minutes à toutes les mâcher.

ÉTAPE 2 : FERMER LA CAGE

Il va falloir que votre chien comprenne qu’être dans une cage fermée est agréable.

Jetez des friandises dans la cage et dans un premier temps, poussez juste la grille. Vous pouvez alors donner des friandises à votre chien directement à travers la grille. Une fois qu’il a fini de les manger, ouvrez la grille afin de faire comprendre à votre chien qu’il peut sortir de sa cage.

L’essentiel dans l’apprentissage chez le chien est la répétition. Refaites donc cet exercice plusieurs fois.

Vous allez désormais répéter cet exercice mais cette fois-ci en fermant le verrou de la cage. Récompensez votre chien régulièrement avec des friandises pour qu’il continue à associer la cage avec quelque chose d’agréable, tout en restant à côté de lui. Évitez de parler à votre chien dans ce cas-là afin de ne pas l’exciter.

Puis, vous allez espacer la fréquence de récompense afin que votre chien ne pense pas uniquement aux friandises. Il faut lui faire comprendre qu’à terme il en aura de moins en moins, jusqu’à qu’il n’en ai plus besoin.

ÉTAPE 3 : LUI APPRENDRE À RESTER SEUL

Cette étape va permettre à votre chien de rester dans la cage tandis que vous commencerez à disparaître petit à petit. Cela servira à votre chien d’accepter à terme de rester dans sa cage même si vous n’êtes pas là. Durant l’apprentissage, vous n’avez pas besoin d’aller trop loin. Aller dans la pièce d’à côté est suffisant.

Pour ce faire, le meilleur moyen est d’utiliser des jouets à mastiquer où à l’intérieur vous allez  pouvoir mettre des friandises (jouets trouvables en animalerie ou sur internet).

L’objectif est d’associer votre absence à du positif et d’occuper votre chien dans sa cage.

Comme il ne saura pas forcément quel est ce type jouet, il faudra tout d’abord lui apprendre à récupérer les friandises qui sont à l’intérieur.

Première étape : apprendre à votre chien comment fonctionne ce type de jouet à l’extérieur de la cage. Amusez-vous à déplacer le jouet afin que votre chien essaye de nouvelles choses avec et s’y habitue.

Deuxième étape : laissez rentrer votre chien dans la cage après avoir mis des friandises à l’intérieur. Mettez le jouet à l’intérieur et fermez la cage.

Troisième étape : une fois que votre chien joue dans la cage, vous pourrez commencer à disparaître. Commencez par partir au moins dix secondes avant de revenir. Il est inutile de dire au revoir à votre chien, car nous voulons que cette absence soit naturelle et normale pour votre chien. Évitez aussi de signaler votre départ ainsi que votre retour par la voix.

Vous allez ensuite augmenter la durée de votre absence d’au moins trente secondes. Il faut que vous associiez votre absence à un plaisir pour votre chien et à une occupation. Une fois qu’il a fini les friandises dans le jouet vous allez apprendre à votre chien à attendre pour lui apprendre à rester dans la cage sans elles. Nous vous conseillons donc d’attendre quelques minutes à votre retour avant d’ouvrir la cage.

QUESTIONS DIVERSES

1/ Combien de temps puis-je laisser mon chien dans la cage ?

Cela va tout d’abord dépendre de sa propreté, de sa faculté à se retenir de faire ses besoins. Si vous avez un chiot par exemple, ne le laissez pas plus d’une heure tout seul dans la cage car il ne sera qu’au début de son éducation générale.

Sachez que votre chien peut rester plusieurs heures dans la cage à partir du moment où vous le lui avez appris. La progression est très importante durant l’apprentissage.

2/ Quel type de cage lui faut-il ?

Il existe différents types de cages. Vous avez par exemple les cages aérées complètement en grille ou des cages plus fermées. En réalité, le choix de la cage dépend de vous et de ce que vous estimez être meilleur pour votre chien.

3/ Quelle taille de cage dois-je choisir ?

La taille de la cage est très importante pour votre chien. Il faut qu’il puisse être debout ou assis sans à avoir à toucher le plafond. De plus, votre chien doit être capable de pouvoir se retourner à l’intérieur de la cage. Il lui faut également de la place pour qu’il se couche et puisse être à l’aise.

Si vous avez un chiot, vous allez devoir avoir plusieurs cages au fur et à mesure qu’il grandira. Sachez qu’il existe des cages réglables selon la taille de votre chien.

4/ Où puis-je mettre la cage ?

Il faut tout d’abord la garder dans la pièce de vie, le salon par exemple, afin de garder un côté convivial à la cage. Quand votre chien est dans cet apprentissage, il ne faut pas la mettre dans un endroit où votre chien n’est que très peu ou ne se sent pas à l’aise.

5/ Que faire si mon chien n’aime pas les friandises ?

Si votre chien a déjà mangé, il sera évidemment moins intéressé par l’apprentissage de la cage.

Évitez d’utiliser pour cet exercice les croquettes habituelles mais apportez de la nourriture ayant plus de valeur aux yeux de votre chien.

Autre technique, remplacez son repas par la technique de la cage avec les friandises.  Vous pouvez aussi faire manger votre chien dans sa cage en mettant la gamelle à l’entrée.

6/ Que faire si j’ai plusieurs chiens ?

Vous pouvez tout d’abord avoir plusieurs cages car elles doivent être l’espace personnel de chacun de votre chien et non uniquement un endroit partagé d’éducation. Faites ces exercices individuellement à vos chiens. Vous pouvez le faire avec l’un d’entre eux dans le salon tandis que les autres sont dans le jardin ou dans une autre pièce.

7/ Que faire si mon chien pleure ?

N’allez pas le voir et n’ouvrez pas la cage sinon vous allez renforcer ce comportement dépendant. Commencez donc par l’ignorer. S’il n’arrête pas de pleurer après quelques minutes, sortez-le de la cage car il a peut-être envie de faire ses besoins.

8/ À quel moment dois-je mettre mon chien dans la cage ?

Cela dépend de la fonction de la cage. La cage peut être le panier du chien  ou un endroit où le faire rester si vous ne voulez pas qu’il vous dérange, si vous recevez du monde par exemple. Elle peut servir également à canaliser l’énergie de votre chien. Mais attention, la cage ne doit pas être associée avec punition. Donnez-lui toujours des friandises ou un jouet à mastiquer pour que ce moment reste agréable pour lui.

Vous pouvez mettre votre chien dans la cage pour qu’il y dorme. Néanmoins, il faut que votre chien soit propre et qu’il ait déjà appris à y rester longtemps.

Attention, si votre chien retourne de lui-même dans sa cage après avoir joué, ne l’embêtez pas car il risque fort de grogner. Laissez-le tranquille car il a aussi besoin de moments de calme. Si vous avez des enfants, apprenez-leurs à respecter le repos du chien quand il est dans sa cage.

L’équipe d’Educ-Dog espère que ces petits conseils vous ont été utiles. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez surtout pas à nous contacter.

Et n’oubliez pas, l’éduquer, c’est l’aimer !

Plus d’information en vidéo