Voulez-vous apprendre à votre chien à être calme ? Si cela est le cas, cet article est fait pour vous !

Quand votre chien est excité, le but n’est pas de le calmer uniquement dans son état d’excitation mais de l’éduquer un peu tous les jours. Nous voulons vous apprendre à calmer votre chien progressivement et cela se fait par la répétition.

Si nous prenons l’exemple d’une voiture, c’est comme si cette dernière était constamment à 4000 tours/minute et que votre objectif était de la faire passer à 2000 tours/minute.

Nous vous conseillons de leur faire faire les exercices que nous allons vous présenter pendant au moins trois minutes et plusieurs fois dans la journée. En effet, ils permettront ainsi de changer le niveau d’énergie de votre chien.

Vous pouvez avoir un toutou avec un très haut niveau d’énergie et vous pouvez, sans vous en rendre compte, renforcer son taux d’énergie ainsi que sa sensibilité à ce qui l’entoure. Cela veut dire vous aurez un chien peu calme, sauf si vous criez ou si vous vous énervez.

Avant de vous présenter nos trois exercices, nous allons vous parler des quatre niveaux d’énergie chez un chien.

LES QUATRE NIVEAUX D’ÉNERGIE

Vous ne le saviez peut-être pas mais votre chien est né avec un certain niveau d’énergie. Chaque chien a un tempérament, une personnalité mais surtout un niveau d’énergie différents.

1/ Le niveau bas

Ce sont des chiens que l’on peut qualifier de mous ou bien encore de « pépères » et qui ont peu d’énergie. Il faudra par ailleurs très souvent les motiver pour qu’ils se réveillent un petit peu.

2/ Le niveau normal

Ce niveau va correspondre à des chiens doux, relativement calmes, éveillés, qui aiment jouer et qui sont câlins.

Cependant, ces chiens n’ont pas un très grand niveau d’énergie. Ils sont calmes de façon constante.

3/ Le niveau élevé

Ces chiens sont actifs et ils aiment jouer. Ils peuvent s’exciter très rapidement, notamment si vous prononcez un mot magique comme « balade » ou bien « manger ». Ce sont également des chiens très communicatifs.

4/ Le niveau très élevé

Ce sont des chiens que l’on pourrait qualifier de « pile électrique ». C’est-à-dire qu’ils s’arrêtent très rarement pour se reposer, ils voudront jouer tout le temps, ils voudront s’occuper et faire de l’exercice constamment.

Il n’est pas nécessaire de lutter contre le niveau d’énergie de votre chien. Au contraire, il va vous falloir l’identifier car les besoins diffèrent d’un chien à un autre. Si vous avez plusieurs chiens par exemple, vous serez amenés à les traiter de différentes manières.

EXERCICE 1: LA CARESSE CALME

N’oubliez pas que pour votre chien, vos mains sont associées au jeu. Cela est encore plus visible chez un chiot car il essayera de vous mordiller dès qu’il les verra et le repousser ne fera que lui faire monter son niveau d’excitation.

Cet exercice va vous permettre de faire comprendre à votre chien que vos mains sont là pour le calmer et non pour jouer tout le temps.

Pour cet exercice, vous allez vous servir de friandises qui permettront d’apprendre votre ami à quatre pattes à être calme.

Commencez par poser une friandise au sol puis faites-lui une petite caresse de l’ordre de quelques secondes. La position de votre chien n’est pas réellement importante.

Faites attention à bien poser les friandises au sol et ne les donnez pas directement avec votre main. En effet, cela aura tendance à exciter votre chien.

Lors de cette première étape, vous pouvez caresser votre chien à des endroits différents.

Nous vous invitons à travailler avec des sacoches à friandises ce qui vous libérera les mains. Vous pourrez donc caresser votre chien en toute tranquillité pour le récompenser. Vous pourrez ensuite lui donner une friandise.

Cet exercice doit permettre de faire comprendre à votre chien que vos mains et vos caresses sont là pour le calmer et non l’exciter.

Vous pouvez répéter cet exercice en augmentant progressivement la durée des câlins. La manière dont vous le caresser est extrêmement importante. Elles doivent elles-aussi être calmes.

Caucasian woman and dog doing yoga stretching backs

EXERCICE 2 : RENFORCER LE CALME

Si vous voulez que votre chien soit calme, vous allez aussi devoir travailler sur votre propre niveau d’énergie. Votre chien se calquera dessus par mimétisme. Si vous êtes une personne extravertie et qui parle fort, il est fort à parier que votre chien sera de plus en plus excité.

Si vous souhaitez qu’il soit calme sur le long terme, il faut par conséquent que vous le soyez aussi. Vous ne pourrez jamais le calmer si vous êtes vous-même constamment en train de crier, de bouger ou de vous extasier. Ce comportement excitera votre chien.

Commencez par être calme et tranquille. Dès que vous voyez que votre chien fait de même, vous pourrez alors le récompenser en déposant une friandise au sol.

Malheureusement, on a tendance à faire l’inverse, c’est-à-dire réagir uniquement lorsque votre chien vous sollicite par une invitation au jeu par exemple.

Par conséquent, vous allez involontairement récompenser cet état d’énervement et d’excitation.

Pour cet exercice, il est important que vous soyez dans un endroit calme et sans distraction.

Vous allez commencer par prendre votre sacoche de friandises. Vous allez ensuite attendre que votre chien se couche ou s’assoie puis attende. Ne lui donnez pas de friandises s’il vous saute dessus bien évidemment.

Il est important de nouveau travailler avec les mains vides. La friandise doit venir de votre sacoche avant que vous ne la posiez par terre.

Au début, vous donnerez très rapidement les friandises. Comme nous l’avons dit plus haut, si vous en donnez avec votre main, votre chien va la suivre et risque de s’exciter alors que c’est le contraire que vous recherchez.

Après avoir répété cet exercice plusieurs fois, vous commencerez à ne récompenser qu’après un certain temps, comme cinq secondes, dix secondes, vingt secondes et ainsi de suite.

Plus vous espacerez le temps entre chaque récompense, plus votre chien apprendra à être calme sur la durée.

Cet exercice est un travail quotidien et permettra de changer le niveau d’énergie de votre chien sur une base constante.

Plus votre chien sera calme, plus votre chien sera obéissant. Par conséquent, vous serez moins stressé, votre chien sera plus facile à éduquer et plus facile à vivre.

EXERCICE 3 : PROVOQUER L’EXCITATION

Vous allez dans cet exercice exciter volontairement votre chien afin de mieux lui apprendre à se calmer.

Durant cet apprentissage, vous allez gérer les auto-contrôles et l’excitation.

Vous allez faire exprès de l’énerver puis vous ne les récompenserez avec une friandise  uniquement quand il sera calme.

Si vous avez plusieurs chiens, ne récompensez uniquement que celui qui s’est calmé en premier.

Si vous avez trois chiens par exemple et qu’un seul ne se calme pas directement, il finira par observer les deux autres qui reçoivent des friandises et les imitera par mimétisme.

Évitez néanmoins d’utiliser vos mots magiques pour provoquer l’excitation, comme par exemple dit plus haut « balade » ou « manger ».

PETITE HISTOIRE :

Un élève rentre de l’école avec un 15 en français et un 2 en mathématiques.

Il va bien évidemment essayer de dissimuler sa mauvaise note et mettre en avant le 15. L’élève rentrera donc chez lui et dira les notes à ses parents. D’après vous, que va-t-il se passer ? Eh bien l’élève se fera fortement gronder par ses parents à cause de sa mauvaise note sans qu’ils ne prêtent attention à la bonne note.

Quelle est la morale de cette histoire ? Il faut faire l’inverse et mettre son attention sur le 15 en français. Cela veut dire que pour vos chiens, il faut les récompenser quand ils ne font rien, que ce soit avec des friandises mais aussi avec des caresses. Par ces dernières, vous allez transférer votre énergie chez lui. Plus vous serez calme, plus votre chien le sera quand vous le caresserez.

L’intérêt de ces exercices est que l’on fasse beaucoup plus attention aux comportements calmes. Un chien est calme quand il ne fait rien.

C’est cette attitude de calme qui doit être récompensée.

DEUX QUESTIONS FREQUENTES :

1/ À quel moment pouvez-vous faire ces exercices avec votre chien ?

Vous pouvez les faire tout au long de la journée quand vous êtes avec lui. Nous privilégions des séances courtes d’environ cinq minutes et de les répéter plusieurs fois par jour. La répétition permet à votre chien d’apprendre à se calmer au long terme.

2/ À partir de quel âge ?

Dès que vous avez votre chien. De plus, il n’y a pas de limite d’âge dans l’apprentissage. Votre chien peut avoir dix ans par exemple et vous pourrez toujours lui faire pratiquer ce genre d’exercices. La chose la plus importante est de les répéter.

Par ailleurs, un chiot va apprendre plus vite qu’un chien plus âgé. En effet, ce dernier aura acquis de mauvaises habitudes depuis plus longtemps.

En conclusion, vous devez retenir deux choses :

  • Il est extrêmement important pour ce genre d’exercices que vous vous adaptiez sur le niveau d’énergie de votre chien.
  • Récompensez-le dès qu’il est calme. Eh oui, en tant qu’humain, on a plutôt tendance à se focaliser sur le 2 en mathématiques que sur le 15 en français !

L’équipe d’Educ-Dog espère que cet article vous aura été utile et se tient à votre disposition si vous avez plus de questions !

Plus d’informations en vidéo