Conseils pour choisir votre futur chien 

Avant de choisir votre chien, qui sera votre compagnon pour de nombreuses années, il peut s’avérer nécessaire de tester son caractère. Il vous donnera toute son amitié et sa fidélité, alors, pour être sûr de lui rendre la pareille, veillez à le choisir avec un caractère qui conviendra au vôtre. Par ailleurs, souhaitez-vous en faire une utilisation particulière ? chien de garde, chien de chasse, de compagnie ? Vous pouvez le choisir en fonction de sa race, mais cela ne sera pas suffisant pour évaluer sa personnalité. Pour cela existe le test de Campbell, qui vous permettra d’évaluer le comportement, le tempérament de votre futur chien ou ses aptitudes naturelles.

 

Mais avant d’en arriver là, rappelons les principes de base :

Choisissez personnellement votre chien et prenez votre temps. Demandez-vous avant tout quel type de futur compagnon vous voulez avoir : énergique, joueur, attentif, doux, affectueux, docile ? Quand vous aurez déterminé cela au fond de vous-même, vous serez prêt à choisir.

 

Rendez-vous sur place en personne pour choisir votre chien. Ne vous précipitez pas, allez sur le lieu plusieurs fois pour vous rendre compte des conditions d’élevage et du comportement du chien. Mieux vaut ne pas le choisir sur un coup de tête ou dans une foire expo où le temps est compté. Mais si vous avez un coup de cœur et que vous ne pouvez pas résister, faites-lui quand même passer le test de Campbell, qui vous permettra de mieux le connaître. Ces quelques manipulations vous aideront à évaluer le caractère et la personnalité du chien.

 

Afin de maximiser la précision du test, veillez à respecter les conditions suivantes : choisissez un lieu calme et isolé, et si possible auquel le chiot n’est pas habitué. Faites passer le test une seule fois, sans préparation, avec calme et douceur, mais de manière neutre, sans l’encourager ou le féliciter. Observez son attitude et principalement son port de queue.

 

Avant de faire ces manipulations, n’oubliez pas de passer un gel hydroalcoolique sur vos mains, pour ne pas contaminer le chiot. Évidemment, si le chien est épuisé au moment du test, son résultat sera faussé et il faudra recommencer plus tard.

 

Test 1 : prenez le chien dans vos mains

 

Soulevez le chiot par le ventre, les deux paumes vers le haut. Gardez-le ainsi « à votre merci » pendant 30 secondes et observez sa réaction. Va-t-il rester calme ou se débattre, pleurer ou vous lécher ? dans ce test, la manière de réagir du chien va permettra de déterminer s’il acceptera facilement votre dominance : plus il aura une réaction vigoureuse et énergique, plus il fera preuve de caractère dans le futur. Plus il sera calme, plus il aura tendance à être docile.

 

Test 2 : mettre le chien sur le dos

 

Avec ce test de contrainte, vous pourrez déterminer son degré d’acceptation d’une domination physique. Couchez le chiot au sol, roulez-le délicatement sur le dos et tenez-le gentiment d’une main sur la poitrine. Encore une fois, observez sa réaction : va-t-il se débattre ou pas du tout ? Va-t-il tenter de mordre, ou plutôt de vous lécher les mains ? Va-t-il se soumettre, résister, ou jouer ? Et encore une fois, demandez-vous : qu’attendez-vous de votre futur chien ? Il s’agit d’un engagement sur de nombreuses années, ne le faites pas à la légère.

 

Test 3 : Partez en courant avec lui 

 

Va-t-il vous suivre de près avec enthousiasme, de loin en restant à la traîne, ou rester sur place à regarder les papillons ? Et vous, qu’est -ce qui vous plaira, que recherchez-vous ? Un chien qui vous suit facilement, ou plutôt indépendant ?

 

Test 4 : mettez-vous à distance et appelez-le

 

Tapez dans vos mains ou sur vos cuisses pour l’appeler et regardez comment il réagit. Fait-il attention à vous ? vous comprend-il ? Est-ce qu’il regarde ailleurs ? S’il ne vient pas, cela sera un signe d’un caractère très indépendant. Amusez-vous à la manipuler, tirez-lui les pattes, les babines, les oreilles, – gentiment. Avec ce test, observez son degré d’interaction avec vous et sa réactivité.

 

Grâce à ce test de Campbell, vous pourrez choisir le chien qui vous convient au niveau du caractère : énergique ou plus soumis. Bien sûr, un caractère n’est pas meilleur que l‘autre, alors demandez-vous aussi à vous-même quel type de compagnon vous souhaitez avoir. Le chien sera-t-il en compagnie d’enfants, d’adultes, de personnes âgées ? Sera-t-il souvent seul, ou sera-t-il souvent en compagnie de quelqu’un ? Aura-t-il besoin de beaucoup d’attention et d’affection, ou sera-t-il plutôt indépendant ? Ces quelques manipulations vous permettront d’évaluer le caractère du chien et de le choisir en fonction de vos attentes. Bien sûr, ce test a ses limites et ne permet pas de prédire l’avenir, mais il vous fournira une première évaluation.

 

Choisir votre chien en fonction de la race

 

La race peut aussi être un critère à utiliser pour bien choisir votre chien. Elle peut aussi permettre de déterminer si vos caractères seront compatibles ou non. Vous suivra-t-il avec plaisir dans vos longues expéditions en forêt, ou sera-t-il plus à l’aise sur le canapé à vous regarder boire de la bière et à manger des chips (avec modération, bien sûr) ?

 

Le chien est le premier animal domestiqué par l‘homme. Du Yorkshire au Berger des Pyrénées, les chiens sont tous originaires du loup. Ils ont évolué en fonction des hommes qu’ils ont accompagné, des tâches qu’on leur a confiées et des lieux et des climats où ils ont habité… Chiens de berger, chiens de chasse, chiens de trait, chien de combat, les chiens sont capables d’exercer de nombreuses tâches différentes. Aujourd’hui, on décompte pas moins de 400 races, que l’on peut, pour faciliter l’exposé, diviser en quatre grands groupes : les chiens de compagnie et d’agrément, les chiens sportifs, les chiens de garde et les chiens de chasse. Souvenez-vous : il n’y a pas de bon chien ou de mauvais chien. Un chien qui détruit tous les meubles et s’enfuit de la maison est tout simplement un chien malheureux, dont les besoins ne sont pas comblés. Mettez-donc toutes les chances de votre côté, pour que vous vous entendiez bien et partagiez les mêmes centres d’intérêt. Ne le choisissez pas seulement sur son apparence.

 

Les chiens de compagnie et d’agrément 

Presque tous de petite taille, ils sont particulièrement indiqués pour les personnes seules, les personnes âgées et les familles avec des enfants. Ils peuvent être calmes ou très énergiques, mais ont tous en commun un caractère affectueux, joueur et plus ou moins obéissant. On compte parmi eux le Bichon, le Caniche, le Pékinois.

 

Les chiens sportifs 

Ils aiment se dépenser. Soyez vous aussi sportifs afin de pouvoir les combler ! Ils aiment courir, jouer, sentir, rapporter des objets. On compte parmi eux le Golden Retriever, le Border Collie, le Braque Hongrois, le Dalmatien et bien d’autres. Si vous voulez courir, faire du vélo avec votre chien, faites du pistage canin, des exercices d’obéissance, alors un de ceux-là est fait pour vous. Toutes ces activités permettront en plus d’établir des liens forts avec votre compagnon.

 

Les chiens de garde

Soyez avertis : ils ont aussi un besoin impératif de bouger et de se défouler. Chiens tenaces mais non agressifs, Doberman, Rottweiler, Boxer et autres sont, contrairement à leur apparence et à leur réputation, doux comme des agneaux, attentifs, attentionnés et adorent les enfants.

 

Les chiens de chasse 

Ils adorent sa balader en forêt et renifler, c’est un besoin presque vital pour eux. Beagles, Fox Terrier et Épagneul Breton sont énergiques, obéissants et intelligents, ils sont très attentifs et très proches de leur maître.

 

Voilà un tour succinct des quelques critères et outils que vous pouvez utiliser pour choisir votre futur compagnon. Ne le faites pas à la légère, votre bonheur et le sien en dépendront !

POUR CONCLURE

N’hésitez pas à nous contacter directement si vous avez besoin d’aide ou de plus d’informations à ce sujet. Aidez Educdog, par votre choix éclairé et responsable, à accomplir notre mission d’éviter à des milliers de chiens l’abandon, la maltraitance, les accidents et l’euthanasie. Cela commence par un choix intelligent et éclairé lorsque vous adoptez votre nouveau compagnon. Donnez-lui la vie dont il a besoin, et donnez-vous à vous-même le compagnon qui embellira votre vie. Et après avoir choisi votre chien avec votre tête et avec votre cœur, n’oubliez pas aussi de l’éduquer !

Plus d’informations en vidéo