C’est un sujet sensible que nous allons aborder, en effet beaucoup de personne ont leur avis et n’hésite pas à la donner, d’ailleurs sans avoir réellement d’expertise en la matière.

Au sujet de la dominance on peut entendre tout et son contraire. Nous allons donc vous donner plus d’informations sur le sujet.

Ici il s’agit d’un sujet sérieux, car les problèmes de comportement de certains chiens sont à l’origine bien souvent des 100 000 abandons qui se produisent chaque année en France.

Dans certaines matières les conseils ne posent pas forcément problème mais en matière d’éducation canine il vaut mieux se renseigner auprès de vrais professionnels.

La dominance existe de façon naturelle chez presque toutes les espèces sociales qui évoluent sur terre et les chiens n’y font pas exception, dans un groupe il y a toujours des dominants.

Cependant beaucoup font l’erreur de confondre dominance et hiérarchie ce qui n’est pas exactement la même chose.

Nous allons voir également cette distinction.

LA DOMINANCE ET LE DRESSAGE

Ce que nous pouvons appeler théorie de la dominance chez le chien veut dire que la finalité du chien est de dominer son entourage, et donc pour arriver ses fins il va développer une certaine agressivité pour s’imposer. Si on part de ce postulat alors on imagine que pour mettre fin au problème, en tant que propriétaire il va falloir montrer au chien qui est le plus fort. Cette théorie a donc favorisé l’émergence de techniques de dressage basées sur la force et les punitions. Le but étant de faire comprendre au chien qui est le patron.

Mais de nos jours, les comportementalistes et éducateurs canins ont changé de méthode et changé d’approche s’éloignant de ce stéréotype de dominant / dominé.

Nous avons également beaucoup plus de connaissances concernant le comportement d’un chien un chien motivé par son désir apprend mieux qu’un chien évoluant dans la peur. Aujourd’hui nous avons également plus de connaissances à propos des capacités d’apprentissage du chien et du fonctionnement de son cerveau.

Nous savons également ce qui dans la plupart des cas provoque l’agressivité du chien.

Les éducateurs aujourd’hui ont évolué vers la méthode du renforcement positif, cette méthode est bien plus efficace et bien moins dangereuse pour le comportement de votre chien et fait en sorte que le chien et son maitre adopte un partenariat gagnant-gagnant basé sur la confiance réciproque. Aucun maitre n’a réellement envie d’être dans le rapport de force en permanence avec son chien.

D’OÙ VIENT LA THÉORIE DE LA DOMINANCE

La théorie de la dominance vient de vieilles études fait à l’époque à partir d’observation faite sur des loups en captivité. Il a été observé que les loups faisaient preuve de beaucoup d’agressivité les uns envers les autres et qu’une hiérarchie basée sur la force était en place pour le control des ressources et l’accès à la reproduction. La communauté scientifique voyait le loup comme l’ascendant du chien, alors qu’on sait aujourd’hui qu’ils sont cousins au même titre l’homme est cousin avec le chimpanzé.

LOUP ET CHIEN SONT ILS DIFFÉRENTS ?

La théorie de la dominance a finalement été invalidé concernant les loups également car les chercheurs ont pu voir que finalement les loups fonctionnaient plutôt comme des groupes familiaux. Les groupes ne fonctionnent pas sur le mode d’une concurrence sans pitié mais plutôt sur le mode collaboratif. Les loups n’ont pas d’alpha qui persécute en permanence les autres par la force, et si un conflit éclate alors les loups peuvent choisir de sortir du groupe.

DOMINANCE VS HIÉRARCHIE

Tout animal évoluant en groupe ont besoin de règles pour fonctionner et les chiens ne font pas exception. Obéir à des règles pour le bien du groupe, pour éviter les conflits et s’entendre avec les autres chiens n’est pas forcément subir une domination.

En tant que maitre si vous donnez des ordres à votre chien ce n’est pas pour le dominer mais pour lui fournir un cadre et c’est pour son bien et pour le bien de tout le monde.

ANTHROPOMORPHISME

Souvent les maitres considèrent leur chien un peu comme d’autres êtres humains et veulent les voir uniquement par le prisme de leur personnalité. Mais un chien n’est pas qu’une personnalité et certainement pas un humain.

IDENTITÉ DU CHIEN

Un chien se définit comme un être complexe composé de 4 identités.

En effet un chien c’est un animal, et pas n’importe quel animal car il s’agît d’un prédateur.

Être Un chien c’est aussi appartenir à l’espèce des chiens. Un chien ne fonctionne pas de la même façon qu’une tortue ou qu’un poisson rouge.

Votre chien appartient également à une race.

Un yorkshire n’aura pas le même comportement qu’un berger allemand ou bien qu’un labrador.

Enfin votre chien a une personnalité, cette personnalité elle lui est propre.

Malheureusement les maitres ne voient leur chien qu’à travers sa personnalité et oublie bien souvent qu’ils ont affaire à un animal qui a son propre fonctionnement inscrit profondément dans son ADN.

DIRIGER N’EST PAS DOMINER

Votre chien s’il évoluait en meute devrait obéir à certaines règles.

Chez vous il doit vivre selon certaines règles que vous serez en charge de définir.

Si vous ne fixez pas de règles alors ce sera lui qui va les fixer. Alors il mangera à n’importe quelle heure, fera ses besoins à n’importe quel moment et n’importe où.

Les règles sont là pour que tout se passe bien pour tout le monde et en particulier pour votre chien.

N’importe quel chien a besoin d’un cadre pour évoluer de façon sereine et équilibré.

Dans la pratique vous pouvez lui interdire l’accès au canapé voire l’accès à certaines pièces comme la chambre à coucher parmi bien d’autres règles.

C’EST LA FAUTE DU CHIEN DOMINANT

Le problème c’est que certaines personnes pensent que les chiens ont un plan pour dominer et vont donc vouloir faire preuve de force vis-à-vis de certains chiens qui posent problème. Mais le remède est parfois pire que le mal car la violence met votre relation avec votre chien en souffrance. Un chien qui a peur de son maitre ne fera plus confiance à celui-ci et sans doute avec les autres humains. Il ne faut pas blâmer le chien et mettre toute la responsabilité sur la dominance. Le chien ne fait aucun plan pour dominer car il n’en a pas la capacité de planification nécessaire mais il a simplement un comportement adaptatif, le comportement de celui-ci est simplement régi par des mécanismes de réaction à son environnement, c’est donc à vous de gérer son environnement et de contrôler par ce biais le comportement de votre chien.

DES CONSEILS PERSONNALISES

Le rôle de leader ne s’improvise pas avec certains chiens, si vous avez besoin de conseils pour définir les règles et des conseils sur comment les faire appliquer, nos comportementalistes canins sont là pour vous aider. Notre expérience avec des milliers de chiens par le passé pourra être mise à votre disposition ainsi que pour votre chien.

Plus d’informations en vidéo