L’ANXIÉTÉ DE SÉPARATION

Pour résumer voici une définition assez simple de ce qu’est l’anxiété de séparation, il s’agit d’une détresse émotionnelle assez profonde au moment de la séparation avec son maitre ou sa maitresse. Mais attention cette anxiété peut dégénérer en un stress si fort que le chien pourra cesser de manger ,de jouer ou même ne plus dormir. Ce stress pourrait occasionner de graves problèmes de santé s’il n’est pas traité sérieusement.

Mais avant de guérir il va falloir poser un diagnostic ou du moins repérer un chien qui souffre de cette anxiété de séparation. Pour cela il y a des signes qui ne trompent pas au niveau de son comportement.

Voici les signes témoignant d’anxiété de séparation

Voici ce qui se passe lorsque votre chien est laissé seul

  • En votre absence votre chien pleure hurle à la mort ou bien aboie
  • Votre chien s’en prend aux portes, aux bas des murs, aux bords des fenêtres ou bien la porte de sa cage.
  • Il essaie de vous suivre, il va gratter la porte, il saute aux fenêtres pour essayer de sortir.
  • Votre chien change de comportement lorsqu’il perçoit les signes que vous allez sortir notamment quand vous vous préparez.
  • Votre chien refuse de manger les friandises que vous lui laissez lorsque vous partez
  • Votre chien n’arrive pas à dormir et ne parvient pas à se reposer
  • Votre chien devient moins propre et fait ses besoins n’importe où, votre chien d’auto-mutile en mordant ses pattes, votre chien a des tocs, votre chien halète, votre chien produit beaucoup trop de salive et bave.

Si vous observez ces signes sur votre chien, il est temps de vérifier et d’évaluer la situation pour s’assurer qu’il s’agît bien d’une anxiété de séparation. Ces symptômes ne sont que la partie visible et observable d’un problème. Les symptômes sont là pour témoigner d’un problème.

Ce type de comportement n’est pas lié à une volonté de vengeance ou le témoignage d’une certaine jalousie. Au contraire si votre chien agit ainsi c’est qu’il est en situation de détresse, votre chien se sent réellement en danger et croit jouer sa survie.

Votre chien lorsque vous êtes absent ne peut pas vous appelez pour vous dire qu’il va mal, donc ces signes sont là pour vous montrer qu’il ne va pas bien.

Attention certains symptômes peuvent avoir des causes différentes.

POURQUOI UN CHIEN N’AIME PAS ÊTRE SEUL

Plusieurs réponses à cette question, comme dans de nombreux cas de problèmes comportementaux. Souvent c’est un mélange d’inné et d’acquis. Certaines mauvaises expériences peuvent révéler une prédisposition génétique ou une fragilité. Souvent ces événements déclencheurs sont le fruit de changements brutaux notamment dans la routine, généralement séparation, déménagement ou heures de travail.

COMMENT ÉVITER CE TYPE DE COMPORTEMENT

Il est difficile d’agir en étant pas là, mais avec un peu d’observation vous verrez que certains chiens vont vous suivre partout dans la maison. Cela veut dire que votre chien a déjà du mal à supporter l’idée que vous partiez et même à accepter de vous voir quitter la pièce sans lui. Donc ne laissez surtout pas se développer ce sentiment de sur attachement. Donc commencez par ne pas le laisser vous suivre partout, car cela ne lui profitera pas lorsque vous devrez quitter votre domicile, bien au contraire.

ÊTRE TROP PROCHE DE SON CHIEN

Ne pas le sur solliciter, le câliner en permanence car encore une fois ce comportement va faire se développer un sentiment de sur attachement et ce n’est pas bon pour lui. Mieux vaut savoir garder vos distances sans toutefois arrêter de la câliner ,mais ne rester pas collé à votre chien toute la journée.

3 CONSEILS FACILES A METTRE EN PLACE

REFUSER que votre chien vous suive partout

  • Certains chiens ont tendance à suivre leurs maitres partout en permanence et ce n’est pas une bonne habitude, car cela habitue votre chien à ne pas pouvoir vivre sans son maitre. Donc lorsque votre chien vous suit à l’intérieur vous devez lui interdire.

REFUSER que votre chien soit tout le temps collé à nous

  • Trop de contacts physiques trop de câlins ne sont pas bon pour votre chien qui passe son temps à vous coller. Lorsque celui-ci vient vous coller vous devez le repousser gentiment afin qu’il s’habitue à évoluer seul sans son maitre.

ASSOCIER la solitude à quelque chose d’agréable grâce à un outil

  • Plus facile à dire qu’à faire. En effet prendre soin de son chien quand vous n’êtes pas là n’est pas simple mais nous avons quelques astuces à vous proposer pour cela, notamment grâce à la technologie moderne. En effet nous avons testé avec succès un distributeur de friandises connecté via une application smartphone, qui permet  grâce à sa caméra de surveiller votre chien et même grâce à un micro de lui parler.

Ainsi vous pouvez lui distribuer des friandises à distance quand vous le souhaitez.

Ce sera donc à vous de faire de ce moment de solitude un moment agréable grâce à ces friandises.

PRÉVENIR L’ANXIÉTÉ DE SÉPARATION DES LE PLUS JEUNE AGE

Vous êtes les heureux propriétaire d’un chiot, vous allez devoir apprendre à votre chiot petit à petit à sentir en sécurité même lorsque vous vous éloignez de lui.

Durant son adoption sachez qu’un chiot est séparé de sa mère et de ses frères et sœurs et c’est une séparation très difficile pour lui, le jour de son adoption il n’a sans doute jamais passé de nuit tout seul ou même passé le moindre temps tout-seul.

Cette responsabilité vous revient à vous et c’est une lourde responsabilité.

L’éducation de votre chiot va durer des semaines et sera progressive. Votre chiot au départ ne pourra pas laisser seul en tout cas pas avant ses 8 semaines.

Pour éviter des problèmes comportementaux plus tard, vous ne devez pas laisser un chiot tout seul s’il n’est pas en âge de rester seul.

Pour éviter des problèmes comportementaux plus tard les premières nuits de son adoption vous devrez garder votre chiot près de vous, notamment dans son panier ou sa cage pour le rassurer. Puis déplacer le un peu plus loin chaque nuit afin qu’il s’habitue à dormir hors de votre chambre.

Plus tard dans la journée apprenez à votre chien à ne pas rester dans la même pièce que vous. Pour l’aider donner lui par exemple un os à ronger.

Nous avons pu voir les potentiels symptômes d’une anxiété de séparation, nous avons pu voir qu’il s’agit d’un problème sérieux qu’il faut prévenir le plus tôt possible notamment grâce à une bonne éducation dès le plus jeune âge.

Nous vous avons livré quelques conseils et astuces pour la diagnostiquer puis la traiter. Si malgré nos conseils vos problèmes avec votre chien persistent vous pouvez contacter ici nos comportementalistes canins, ils se feront une joie de vous aider.

Plus d’informations en vidéo