L’OBÉISSANCE CHEZ LE CHIEN

Votre chien est têtu ? Il ne revient à aucun rappel ? Il ne daigne pas vous écouter ? Si vous vous posez ces questions, c’est que vous avez fait le constat que votre chien est désobéissant. C’est un premier pas ! Sachez qu’il n’est jamais trop tard et que vous pouvez reprendre une éducation canine positive mais non permissive. Si vous vous posez ces questions, cet article est fait pour vous ! L’équipe d’Educ-Dog vous a concocté une petite liste de commandements à suivre sans modération !

RECONNAÎTRE CERTAINS COMPORTEMENTS

Afin de pouvoir optimiser l’éducation de votre chien, il est tout d’abord important de reconnaître certains mauvais comportements.

1/ Les aboiements

chien qui aboie

Votre chien peut aboyer de manière intempestive, que ce soit pour des mauvaises et bonnes raisons par ailleurs. Il peut aboyer parce qu’il a peur, par ennui, par frustration mais également d’excitation et de joie. Votre chien peut hurler à la mort quand vous partez au travail et vous aboyer dessus de joie lorsque vous rentrez.

2/ La destruction

La destruction de biens passera chez le chien par une action de mastication. Si vous ne lui donnez pas les bons objets à mastiquer, comme un jouet ou un os, il peut vite se retrouver à mastiquer tout ce qui se trouve sur son chemin : canapé, tapis, ou encore chaussure.

Cette action démontre d’un trop plein d’énergie de votre chien qu’il ne peut contenir ou bien d’une curiosité chez les plus jeunes.

3/ Creuser dans le jardin ou ailleurs

Si vous avez la main verte, vous ne direz pas non à une aide de votre chien. Néanmoins, cette aide doit être consentie de votre part.

Malheureusement, les chiens adorent creuser par instinct, parce qu’ils s’ennuient ou pour cacher leurs trésors. Vous pouvez donc retrouver votre jardin sens dessus dessous pensant que des taupes sont passées par là !

4/ Le manque d’hygiène

Un chien peut manquer de propreté car il a un problème de santé. Emmenez-le chez le vétérinaire afin d’éviter toute complication.

Cependant, il existe d’autres raisons comme un trop plein d’émotion ou un manque d’éducation.

5/ L’impolitesse

Certains chiens adorent les humains et n’hésiterons pas à leur sauter dessus à tout bout de champ. D’autres sont au contraire moins sociables et peuvent se montrer agressifs envers certaines personnes par des grognements ou des morsures.

6/ Tirer sur la laisse

Quand votre chien ne vous obéit pas, une simple promenade peut se transformer en une route pour l’enfer. Sachant qu’il n’en fera qu’à sa tête, vous le maintenez en laisse, ce qui sera frustrant pour vous deux. Au final, vous vous retrouvez avec un chien qui vous promène.

Voilà pourquoi éduquer votre chien à l’obéissance est important. Sinon, votre relation ne sera basée que sur des frustrations, de l’énervement et des contraintes. N’oubliez pas que votre chien ne pourra pas s’éduquer tout seul et que vous devez le lui apprendre.

LES COMMANDEMENTS POUR UNE ÉDUCATION RÉUSSIE

Voici plusieurs conseils ou commandements afin de réussir à faire apprendre l’obéissance à votre chien.

1/ Travailler bien les assis, les couchés et les rappels dès le plus jeune âge et à la maison afin que votre chien puisse vous obéir en toute circonstance.

2/ Même si vous êtes dans une phase de jeu, vous devez arriver à contrôler ces moments pour ne pas vous faire dépasser par votre chien et ainsi renforcer leur obéissance. Alternez donc les phases de jeu avec les exercices cités précédemment.

3/ Vous n’avez pas besoin de vous énerver, vous n’avez pas besoin de crier, vous n’avez pas besoin de vous fâcher contre votre chien. Vous devez plutôt être ferme et calme.

4/ La manière dont vous apprenez à votre chien sera la manière dont votre chien va vous obéir. Cela veut dire que si vous lui hurlez dessus et le grondez pour qu’il vous obéisse, votre chien vous obéira de cette manière, par des grognements et des aboiements. Ces exercices d’obéissance deviendront donc une contrainte et une frustration pour vous deux.

Au contraire, si vous optez vers un apprentissage positif, votre chien vous obéira de manière calme et respectueuse.

5/ Vous pouvez travailler tout type d’exercice avec votre chien en leur demandant systématiquement la même chose. Votre chien comprendra mieux par la répétition.

6/ Ce n’est pas à votre chien de se servir. Si vous prenez un exemple à l’échelle humaine, un invité ne va pas arriver chez vous et se servir dans votre frigo sans vous avoir d’abord demandé. Cela est exactement la même chose avec votre chien, il doit attendre votre ordre avant de pouvoir se servir.

Cet apprentissage permet d’avoir des chiens calmes en toute situation, que ce soit en présence d’un jouet, d’invités, d’un chat, d’autres chiens.

7/ Il est important de commencer l’apprentissage de l’obéissance à la maison. Cela vous permettra d’éviter de vous retrouver dans des situations délicates à l’extérieur.

8/ Si votre chien est coopératif, n’hésitez pas à le récompenser. En cas d’éducation positive, votre chien obéira plus rapidement à vos ordres.

La récompense peut venir par des câlins, mais vous pouvez bien entendu le récompenser en le laissant retrouver sa liberté et ses moments à lui.

9/ C’est à vous de créer des rituels d’obéissance. Chaque interaction doit être basée, non pas sans arrêt sur des jeux, des câlins mais surtout sur de l’obéissance et de l’éducation canine. C’est-à-dire des exercices qui vont renforcer les bons comportements de votre chien.

10/ Ne lui criez pas dessus, demandez-lui calmement un assis. Tous ces comportements ont pour but d’apprendre à votre chien à être attentif et calme. Si vous êtes calme, votre chien le sera aussi.

11/ Si votre chien ne vous obéit pas tout de suite, ce n’est pas grave, ne vous énervez pas, ne vous fâchez pas. Répétez-le-lui tout simplement fermement mais calmement.

12/ Ne récompensez pas un comportement qui n’est pas correctement exercé. Votre chien peut faire semblant de s’asseoir. En réalité, il ne restera qu’une demie seconde assis pensant que ce la est suffisant. Il fait ce qu’on appelle chez Educ-Dog un « squat assis ». Ne le récompensez pas dans ce cas-là. Vous devez attendre que le chien développe un bon comportement avant de le récompenser.

13/ Vous pouvez récompenser votre chien quand il vous regarde. Ne le faites pas s’il ne vous regarde pas. Cela a pour but d’apprendre à votre chien à vous respecter. Le contact visuel est tout aussi important dans la relation avec les chiens.

14 / L’apprentissage de l’obéissance à votre chien passe par des exercices certes, mais il passe tout autant par une compréhension de la psychologie canine qui peut s’avérer différente de la psychologie humaine.

15/ S’il continue à ne pas vous obéir ou ne le fait qu’une fois sur deux, cela signifie que les commandements canins ne sont pas respectés. Vous devrez donc reprendre l’éducation.

16/ Si les commandements sont respectés, votre vie et celle de votre chien n’en seront que plus agréable.

17/ Être positif ne veut pas dire permissif.

18/ Le plus important : l’éduquer, c’est l’aimer !

POUR CONCLURE

Voici donc plusieurs commandements ou règles d’or qui vous permettrons de comprendre votre chien et d’établir les bonnes bases pour une éducation réussie. N’hésitez pas à la copier et la coller à votre frigo !

L’équipe d’Educ-Dog se tient évidemment à votre disposition si vous avez des questions ou si vous avez besoin de plus amples informations.

Plus d’informations en vidéo