Chien contre Canicule

Canicula, mot latin qui signifie étymologiquement « petit chien ou petite chienne » est appliqué à la Constellation du Grand Chien Sirius dont elle est la plus brillante étoile. Elle se lève avant le Soleil et se couche avec le Soleil pendant la période des grandes chaleurs du 22 Juillet au 22 Août.

Quel est le rapport de notre compagnon à quatre pattes avec l’Univers ou avec les intempéries puisque nous utilisons aussi le terme « temps de chien » quand il fait un sale temps avec tempêtes, fortes pluies ou grand froid ?

Nous n’allons pas nous perdre dans les présomptions de l’antiquité, car nous savons que de nos jours, les chiens sont tout autant susceptibles que nous de tomber malades après avoir été exposés au froid ou au soleil. Mais le fait de ne pas les protéger contre les effets des intempéries relève de la maltraitance.

 

Comment donc rafraîchir notre chien l’été ?

Il est important de connaître les zones des glandes sudoripares chez les chiens.

  • Au niveau des babines : pour réguler sa température, le chien boit de l’eau avec gloutonnement en se mouillant complètement les babines. Il sait ce dont il a besoin.
  • Au niveau du bas-ventre : il se couche de tout son long sur le carrelage ou sur le gazon pour chercher de la fraîcheur.
  • Dans les coussinets : on le voit souvent faire une petite trempette dans un étang ou une petite piscine gonflable en plastique dehors dans le jardin, car c’est la façon la plus rapide et pratique pour mouiller les coussinets des quatre pattes en même temps.
  • L’aine : il peut être rafraîchi à l’évaporation avec une solution à base d’alcool médical, comme certains déodorants chez les humains. Le produit agit selon les mêmes principes sur la transpiration en évacuant la chaleur quand l’alcool s’évapore.

Il faut surveiller ces zones en les humidifiant de temps à autre en vue de réguler la température corporelle du chien.

 

Les promenades

Il est nécessaire de modifier les horaires de promenade et privilégier les soirées fraîches.

Nous devons être vigilants, car le chien, surtout le chiot, est sensible à la chaleur.

Il faut donc éviter de le promener sous le soleil, mais si pour une raison ou une autre nous sommes obligés de sortir avec lui, nous pouvons porter le chiot dans les bras.

C’est plus difficile avec un chien de grande taille. En ce cas, nous marchons avec lui, mais il faut savoir que le bitume chauffe et risque de le blesser lors d’un pic de chaleur. Il faut faire des pauses, que nous soyons à pied ou en voiture.

Justement, la voiture ! Une sortie en voiture nécessite beaucoup d’attention. On peut mettre la climatisation qui consomme beaucoup ou tout simplement baisser les vitres pour faire entrer l’air et penser aussi à installer des pare-soleils sur les fenêtres à l’arrière. On peut aussi l’installer sur un tapis rafraîchissant.

Éviter surtout de le laisser seul dans la voiture pendant que nous faisons des courses, car la température monte rapidement à l’intérieur et peut aller jusqu’à 50 degrés. Et autant que possible éviter les trajets aux heures les plus chaudes de la journée.

La pause s’impose en voiture, disons toutes les 2 heures, il faut s’arrêter dans des endroits plus ombragés, sortir le chien qui ira de lui-même directement à l’ombre et le rafraîchir en lui offrant un bol d’eau fraîche et aussi en appliquant un peu d’eau à température ambiante dans les endroits où il y a moins de peau, par exemple le ventre et le creux des cuisses et aussi en mouillant les lobes des oreilles et les coussinets.

En fait de climatisation dans la voiture ou dans la maison, le chien est comme nous. Il supporte le climatiseur ou le ventilateur qui fait circuler de l’air frais, à condition qu’il ne soit pas au plus haut degré, d’une part à cause du bruit et d’autre part à cause des différences de température entre l’intérieur et l’extérieur qui ressemble à un four ou même à l’enfer.

 

Au quotidien

Il y a plusieurs façons de rafraîchir le chien, l’essentiel est qu’il faut empêcher la surchauffe.

Il n’est quand même pas conseillé de donner des glaçons au chien car il risque de se casser une dent et en plus cela peut causer des chocs d’état thermique, donnez-lui plutôt de la glace pilée, des friandises congelées ou des sucettes glacées à mâchouiller.

La meilleure boisson, c’est l’eau fraîche qu’il faudra changer souvent, car l’eau tiédie a un goût fade.

Pour les soins, c’est l’eau à température ambiante qu’il faut utiliser pour humidifier, arroser ou mouiller les parties de son corps. Faites-le baigner si possible, une fois qu’il s’est rafraîchit.

Il faut aussi penser au toilettage d’été. Il n’est pas nécessaire de l’emmener dans un salon de cosmétique canin, il suffit juste de couper les poils ou les rarifier s’ils sont très longs, éviter de le raser totalement car le soleil va taper directement dessus.

Le chien va paresser à l’ombre ou dans un environnement frais et sécurisé pendant la grande chaleur. Il faut le ménager, ne pas lui imposer des exercices physiques qui vont le fatiguer et ne pas faire d’apprentissage complexe car il ne pourra pas se concentrer pour écouter les ordres.  Il peut marcher, mais plus lentement, il n’aura peut-être même pas envie de jouer comme d’habitude, tout ce qu’il veut c’est dormir plus. Le comportement d’un chien qui a très chaud peut changer. Laissez-le se reposer tranquillement dans son coin.

 

Symptômes de bouffée de chaleur

Mais nous devons quand même être vigilants, sans pousser notre inquiétude à l’extrême, mais surveiller et vérifier s’il ne souffre pas d’un coup de chaleur.

Quand il a trop chaud, il halète en essayant ainsi de retrouver sa température corporelle. Si le fait d’haleter n’a pas fait l’effet escompté et dure longtemps, il peut par exemple baver ou avoir les yeux vitreux. Il tremble, son rythme cardiaque s’accélère.

Il faut aussi vérifier les gencives si elles sont devenues plus rouges que d’habitude.

Un chien qui a trop chaud peut aussi vomir ou avoir la diarrhée, et au pire convulser.

Dans ces cas, il faut l’emmener le plus vite possible chez le vétérinaire.

Pas de panique ! Nous avons peur et c’est tout à fait naturel, parce que nous aimons notre compagnon à quatre pattes et ne supportons pas de le voir souffrir. Nous devons le protéger et éviter qu’il subisse tout genre de malaise, dont les coups de chaleur. Nous connaissons les moyens d’y remédier. Nous faisons attention à notre santé en évitant de nous exposer au soleil entre 11h et 17h, c’est exactement pareil avec le chien qu’on ne promène pas pendant ces heures.

Et pour conclure

Beaucoup d’entre nous prennent de la bière pour se rafraîchir, le chien n’en n’a pas besoin, il lui faut juste de l’eau fraîche qu’il faut changer de temps en temps. Nous en avons toujours en permanence à la maison et dans la voiture.

Il nous voit manger une glace et il en veut, alors nous lui en achetons un cornet sans sucre.

Nous l’emmenons avec nous au bord de l’eau et nous partageons son plaisir dans la baignade.

Nous enduisons notre peau avec de l’huile solaire. Nous humidifions ses babines, son bas-ventre, ses coussinets et d’autres parties de son corps avec de l’eau fraîche.

L’instinct de survie pendant la grande chaleur va nous conduire à l’ombre ou dans un milieu frais et agréable.

La canicule fait rage ? Fi donc ! Les vagues de chaleur en été et les coups de chaud disparaissent si nous respectons les règles de rafraîchissement pendant les périodes caniculaires.

Nous nous protégeons, nous aidons à rétablir et à réguler la température corporelle de notre chien qui est un bon compagnon de vie.

L’attachement est réciproque, on se connaît et on se comprend, la confiance mutuelle est là, le but étant de mener une vie harmonieuse ensemble.

Au cas où nos astuces et conseils n’ont pas réussi à vous aider à calmer les problèmes relatifs à la grande chaleur d’été, nous vous recommandons de contacter nos éducateurs canins d’Educ Doc qui sont toujours à votre disposition.

plus d’informations en vidéo