QUE FAIRE SI MON CHIEN A DES TIQUES ?

Qu’il est merveilleux d’avoir un chien, ce complice à quatre pattes qui vous accompagne lors de vos randonnées champêtres ! Malheureusement, il peut arriver que vous ne rentriez pas que tous les deux. Non, parfois un troisième être vivant s’impose à vous sans avoir été invité. Qui est-il ? Un parasite.

Que faire ? Si c’est la première fois que cela arrive à votre chien, ne paniquez-pas et respirez un grand coup. Nous avons décidé d’écrire cet article afin de vous aider à mieux vous éclairer sur les différents types de parasites que vous pourrez rencontrer et de certaines maladies qu’ils peuvent provoquer, ainsi que des différentes manières de pouvoir vous en débarrasser afin de rendre la vie de votre chien plus belle !

LES PARASITES

La santé de votre animal est très importante, c’est pourquoi il est nécessaire d’aller régulièrement chez le vétérinaire afin que ce dernier puisse établir un diagnostic. En effet, votre chien peut abriter certains parasites sans que vous puissiez le savoir car il n’est pas toujours évident de reconnaître certains symptômes.

Les parasites que votre animal de compagnie peut attraper sont à la fois internes et externes.

1/ Les parasites internes

  • les vers ronds ou nématodes
  • Les vers plats comme les cestodes et trématodes
  • les protozoaires

Ces parasites internes se logent notamment dans l’intestin de votre chien et peuvent provoquer des symptômes comme un ralentissement de croissance, une perte de poil, un manque d’appétit, des diarrhées ou encore des vomissements.

D’autres parasites, bien que rares, peuvent se retrouver dans le cœur, l’appareil respiratoire ou encore à la surface de l’œil.

2/ Les parasites externes

  • les puces
  • les tiques
  • les sarcoptes scabiei
  • les aoûtats

Le parasite qui va nous intéresser dans cet article est la tique car responsable de maladies comme la babésiose pouvant entraîner des complications rénales, la borréliose ou maladie de Lyme ou encore l’anaplasmose pouvant elle entraîner de fortes fièvres et pertes d’appétit.

Face à tous ces risques, il est donc important de prendre soin de la santé de votre chien, que ce soit en lui enlevant directement les tiques ou en le vermifugeant.

COMMENT ENLEVER DIRECTEMENT LES TIQUES

Il n’est pas totalement facile de se débarrasser d’une tique une fois que cette dernière est ancrée dans la peau. Dans certains cas, la tique adulte est accompagnée de ses petits. Cela veut dire que vous passerez un temps fou à vouloir les enlever une par une.

À ne pas faire :

  • Ne pas tirer sur la tique.
  • Appuyer sur la tique : vous risquez de faire exploser la tique ce qui facilite la transmission des maladies.
  • Appliquer du désinfectant comme de l’alcool par exemple.

À faire :

Préférez l’utilisation d’une pince à tique ou tire-tique afin de la retirer efficacement sans faire de blessures supplémentaires à votre chien. Attraper la tique par la tête (ou rostre) tout en tournant délicatement.

LES VERMIFUGES

Mais tout d’abord, qu’est-ce qu’un vermifuge ? C’est un médicament antiparasitaire permettant d’éradiquer les vers parasites internes et externes que nous avons précédemment mentionnés chez votre animal.

L’autre conseil que nous pouvons vous donner reste la précaution en vermifugeant votre animal.

La première manière est de faire avaler un cachet à votre chien.

La seconde manière se présente sous forme de pipette à déposer délicatement dans le cou à la surface de la peau. Elle a l’avantage de s’occuper à la fois des parasites internes et externes, notamment les puces.

La troisième manière consiste en un simple port d’un collier antiparasite. Cependant, le coût d’un collier antiparasite pourra vous sembler cher. Vous serez sûrement tenté d’aller en acheter en animalerie ou en pharmacie. Néanmoins, nous devons vous dire que ces colliers marcheront moins bien donc il est préférable d’aller directement voir votre vétérinaire. Le collier offre également une protection générale pour votre chien, vos enfants, vous-même et contre de nombreuses pathologies. Cela signifie que vous ferez des économies en optant pour un collier plus cher mais plus efficace sur la durée, au lieu d’en acheter plusieurs de moins bonne qualité sur la même durée.

PROTOCOLE DES VERMIFUGES

Le protocole de la vermifugation dépend de l’âge de votre chien. Plus il est jeune, plus la vermifugation sera importante. Nous vous conseillons de vermifuger votre chien une fois tous les mois jusqu’à ce qu’il soit âgé de six mois. Elle est par ailleurs obligatoire une fois que vous récupérez votre chiot.

Il est conseillé de le faire par la suite tous les deux mois jusqu’à ce que votre chiot atteigne sa première année. En effet, encore enfant, votre chien sera extrêmement curieux de ce qui l’entoure et peut être amené à toucher ou mettre dans sa bouche n’importe quel objet sur son chemin. Comprenez bien que cette forte curiosité accentue le risque de contamination.

Par la suite, il est recommandé de vermifuger votre chien deux fois par an. Mais par principe de précaution, nous vous conseillons tout de même de le vermifuger au moins une fois à chaque trimestre.

EFFET DES VERMIFUGES

Il est important de préciser que le vermifuge n’a pas d’action dans le temps, c’est-à-dire qu’il agit au moment où vous le donnez. Par exemple, si votre chien mâche ou mange un objet rempli de parasites, le cycle de contamination reprendra et il faudra de nouveau vermifuger votre ami à quatre pattes.

POINT IMPORTANT

Nous souhaitons vous rappelez la chose suivante : plus votre chien est jeune, plus il est vulnérable. Les protocoles sanitaires concernant votre chien doivent être mis en place durant ses premières années. N’oubliez donc pas de le vermifuger et de le vacciner.

PETIT RÉCAPITULATIF

  • Durant les six premiers mois : une fois par mois.
  • À partir de six mois jusqu’à un an : une fois tous les deux mois.
  • À partir d’un an : une fois tous les trois mois.

Cette régularité permet de couper les cycles de contamination des parasites. Nous vous conseillons ce protocole d’autant plus si vous avez des enfants en bas âge. En effet, les enfants seront également plus tentés de toucher tout et n’importe quoi, accentué par le fait qu’ils se déplaceront avec leurs jambes mais également leurs mains, pouvant entraîner des contaminations via ces dernières. Les bébés et enfants seront aussi tentés de caresser le chien, n’ayant pas forcément la notion d’un éventuel danger les entourant.

N’oubliez donc pas : protéger votre chien servira à protéger votre enfant.

ENTRE LES TROIS, LEQUEL CHOISIR ?

Le choix va dépendre de la zone où vous habitez, l’efficacité du produit ainsi que de votre mode préféré d’application de vermifuge. Si vous vivez dans un endroit dense avec une forte pression infectieuse, nous vous recommandons les cachets, efficaces contre les puces, les moustiques et les tiques. Nous notons bien évidemment que le passage direct du cachet par le sang peut freiner certains amis des animaux. C’est pourquoi il ne faut pas oublier de toujours mesurer la balance entre les bénéfices et les risques avant de choisir un vermifuge. Si vous jugez que le bénéfice est plus important, il est plus judicieux de choisir les cachets.

Les pipettes peuvent dépendre de la réaction de votre chien. Certains ne ressentiront rien tandis que d’autres pourront avoir de fortes démangeaisons pouvant provoquer une perte de poils à différents niveaux.

Les colliers peuvent être plus économiques que les cachets ou les pipettes mais il n’existe que très peu de marques de qualité que vous pouvez trouver parfois en pharmacie, mais surtout chez le vétérinaire, comme les colliers Seresto. Le collier est en général vendu pour une durée de huit mois même si nous vous recommandons de les changer tous les six mois. En effet, il peut perdre de son efficacité s’il pleut ou tout simplement si votre chien abîme le collier, en traînant dans la boue par exemple. Par ailleurs, certains colliers ne protègent que des moustiques et d’autres uniquement que des puces et des tiques.

Comme nous avons pu le voir, il arrive parfois qu’une tranquille promenade avec votre fidèle compagnon se termine par l’apparition d’un parasite ayant trouvé le pelage de votre chien accueillant, bien qu’on ne l’ait pas invité.

Mais à chaque problème sa ou ses solutions. Si vous avez repéré une tique, vous pouvez l’enlever directement grâce à une pince à tique même si nous vous recommandons fortement de vermifuger votre chien de manière régulière que ce soit par l’utilisation de cachets, de pipettes ou de colliers antiparasite.

Nous vous recommandons également d’emmener régulièrement votre compagnon chez le vétérinaire.

Mais surtout, le meilleur conseil que nous vous donnons est de donner beaucoup d’amour à votre chien pour traverser ces épreuves de manière optimale !

L’équipe d’Educ-Dog est bien évidemment à votre disposition si vous souhaitez recevoir de plus amples informations.

Retrouvez aussi les conseils du docteur Parpette contre les tiques sur notre chaîne Youtube d’Educ-Dog !

Plus d’information en vidéo